Modélisation en UML/OCL des langages de programmation et de leurs propriétés et processus IDM

par Thanh Thanh Le Thi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Pierre Bazex.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Cette étude est axée sur l'activité de génération de composants logiciels se situant en phase terminale des processus de développement de logiciels dirigés par les modèles. Dans une première partie, nous présentons les travaux de recherche déjà existants sur les modèles et les transformations de modèles, ainsi que sur la modélisation en UML/OCL des langages de programmation limitée, la plupart du temps, aux aspects syntaxiques. Dans une deuxième partie, nous montrons comment nous modélisons en UML/OCL, les propriétés comportementales et axiomatiques des langages de programmation de style impératif. La modélisation des propriétés comportementales et axiomatiques d'un langage, en UML/OCL enrichi d'un langage d'actions, nous amène à montrer comment on peut, à l'aide de triplets de Hoare, vérifier que des segments de modèles de programmes sont corrects. Les assertions déduites des triplets de Hoare par application des propriétés axiomatiques du langage sont transmises à un Atelier B en vue d'étudier leurs éventuelles validités. Dans une troisième partie, nous montrons comment on peut injecter au niveau du Méta-Modèle UML des propriétés comportementales et axiomatiques spécifiques à un domaine d'applications particulier. Nous nous sommes limités au fragment du Méta-Modèle UML définissant les diagrammes d'activité se situant donc en amont des modèles de codes, avant la génération proprement dite des codes. La cohérence entre les modèles et les codes peut se vérifier à l'aide de propriétés comportementales et axiomatiques en comparant les modèles issues des exigences et les modèles des codes. Ces travaux de recherche ont été financés dans le cadre de l'ANR.

  • Titre traduit

    Language modeling in UML/OCL and model driven development process


  • Résumé

    Our work focuses on the software component generation phase that takes place at the last phase of a model driven development process. Our work is related to either the modelware or the grammarware because the model driven process can be considered as a successive of model transformations whereas the code generation is a specific transformation from the model to a language grammar. In the first part, we resume some relative works in the domain of the models and of the models transformation; we also present the language modeling in UML which is generally restricted by the syntax modeling. In the second part, we show how we model in UML/OCL the behavioral and axiomatic properties of imperative programming languages. The modeling of the behavioral properties helps to execute the code models if we dispose a right execution environment. In the other hand, the modeling of the axiomatic properties helps to demonstrate the correctness of the code model. In fact, the assertions obtained from the modeling of the axiomatic properties of the language will be transferred to a B atelier in order to have further validation. In the third part, we show how we inject into the UML metamodel the considered domain behavioral and axiomatic properties. We focus on the activity diagram metamodel of the UML which defines the behavior part of a UML model. The coherence between the models and the codes can be then verified in comparing the behavioral and axiomatic properties of the models issued from the requirements and that of the codes. Our work is financed by the ANR research projects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 223-231

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0171
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.