Évaluation du potentiel de lectines végétales dans le ciblage de médicaments anticancéreux : application à la photochimiothérapie

par Guillaume Poiroux

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie cellulaire

Sous la direction de Hervé Benoist et de Yannick Barret.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La photochimiothérapie (ou PCT) peut être utilisée pour le traitement de tumeurs solides (thérapie photodynamique ou PDT) ou pour le traitement ex vivo de différentes pathologies hématologiques (photochimiothérapie extracorporelle ou ECP), comme par exemple le lymphome de Sézary. Le développement de la PCT en oncologie demeure limité en raison de la faible sélectivité des photosensibilisants pour les cellules tumorales. Afin d'augmenter la biodisponibilité des photosensibilisants vis-à-vis des cellules cancéreuses, nous proposons d'utiliser des lectines végétales comme molécule vectrice. A côté des anticorps ou des peptides ciblant les cellules tumorales, les lectines peuvent être une approche complémentaire. En effet, certaines lectines reconnaissent des épitopes glycaniques préférentiellement exprimés par les cellules tumorales. De plus, certaines d'entre elles présentent des effets immunomodulateurs et/ou toxiques, induisant des effets anticancéreux directs (toxicité) ou indirects (immuno-modulation). Deux lectines extraites de l'écorce du mûrier noir Morus nigra semblent être particulièrement intéressantes. Il s'agit de Morniga G (MorG) et de Morniga M (MorM). Ces deux lectines présentent des spécificités glycaniques différentes. Alors que MorM est spécifique du mannose, MorG est spécifique du galactose. Cependant, des lectines présentant une spécificité de reconnaissance monosaccharidique identique peuvent interagir avec des oligosaccharides très différents et induire des effets biologiques distincts. Ainsi, la reconnaissance glycanique médiée par MorM pourrait être sensible à des altérations fines de la N-glycosylation. De même, MorG présente une forte affinité pour certains antigènes O-glycaniques associés aux tumeurs, tels que les antigènes T (CD176; Gal1-3GalNAc1-O-Ser/Thr) et Tn (CD175; GalNAc1-O-Ser/Thr). Dans un premier temps, les effets biologiques de ces deux lectines ont été évalués sur des lymphocytes sains et leucémiques. Elles présentent des effets immunomodulateurs sur les lymphocytes sains et induisent un effet toxique à plus forte dose sur les cellules leucémiques Jurkat. MorM pourrait interagir, en partie, avec la N-glycosylation de certains récepteurs de mort tels que Fas, tandis que MorG pourrait interagir avec la O-glycosylation d'autres récepteurs de mort comme TRAIL-R. Ainsi, ces deux lectines induiraient une mort cellulaire caspase-dépendante en activant des récepteurs de mort différents. De plus, après interaction avec les glycoconjugués membranaires, elles sont rapidement endocytées, ce qui peut, à des concentrations non toxiques, en faire des vecteurs intéressants pour faciliter la pénétration intracellulaire de médicaments. Dans un second temps, un conjugué covalent de la lectine Morniga G et de la porphyrine [5-(4-(5-carboxy-1-butoxy)-phényl)-10,15,20-tris(4-N-méthyl)-pyridiniumyl)] (TrMPyP) a été préparé et caractérisé. La phototoxicité du conjugué TrMPyP-MorG a été évaluée contre la lignée leucémique lymphoïde Jurkat exprimant fortement l'antigène Tn. Le conjugué (1) est internalisé rapidement (5 min) par les cellules Jurkat, (2) augmente très fortement l'activité phototoxique de TrMPyP (DL50 de TrMPyP-MorG = 5 nM ; DL50 de TrMPyP = 15 µM), par l'intermédiaire d'un processus dépendant de la O-glycosylation, (3) induit une mort cellulaire majoritairement caspase indépendante, (4) est capable d'éliminer spécifiquement les cellules leucémiques T Jurkat (Tn-positives) mélangées à des lymphocytes T sains (Tn-négatifs), en préservant le potentiel fonctionnel des lymphocytes sains. De façon intéressante, après irradiation, le conjugué TrMPyP-MorG est capable d'entraîner un effet phototoxique sur différentes lignées cellulaires leucémiques d'origine myéloïde ou lymphoïde et sur des cellules tumorales fraîches provenant de patients atteints de leucémies lymphoïdes aigues ou chroniques. Enfin, des photosensibilisants (activables dans le rouge) plus adaptés au traitement PDT de tumeurs solides ont été greffés sur la lectine MorG. Leur phototoxicité a été étudiée in vitro sur le modèle de cellules leucémiques Jurkat. Les présentes observations démontrent la capacité des lectines végétales à cibler des altérations de la glycosylation à la surface de cellules tumorales et à augmenter l'activité phototoxiques des photosensibilisants dans le cadre de la photochimiothérapie, et en particulier de la photochimiothérapie extracorporelle des leucémies.

  • Titre traduit

    Evaluation of anticancer drug targeting by plant lectins : application to photochemotherapy


  • Résumé

    Photochemotherapy is used both for solid tumors and in extracorporeal treatment of various hematologic disorders, such as Sezary lymphoma. Nevertheless, its development in oncology remains limited, because of the low selectivity of photosensitizers. To enhance photosensitizer selectivity towards human tumor cells, a plant lectin was used as a carrier to target tumor O-glycosylation alterations. Beside monoclonal antibodies or targeting peptides, plant lectins might be a complementary approach. Some lectins have the capability to specifically interact with tumor-associated carbohydrate antigens (TACAs). Morevover, some of them induce immunomodulatory and anticancer effects. Anticancer effects can be resume to indirect effects (such as anticancer immune activation) or direct effects (such cytotoxicity on tumor cells). Two Jacalin-Related Lectins (JRL) extracted from Morus nigra seem to be interesting for biomedical applications. Morniga G (MorG) is a galactose-specific lectin, and Morniga M (MorM) is mannose-specific. Although, MorM could interact with N-linked glycans, MorG could interact with O-linked glycans. Thus, MorG seems to be highly specific for TACAs T (CD176; Gal1-3GalNAc1-O-Ser/Thr) and Tn (CD175; GalNAc1-O-Ser/Thr). These differential monosaccharidic-binding properties could induce different biological effects. First, we have investigated biological effects of the two JRLs on healthy and leukemic lymphocytes. MorG and MorM induce immunomodulatory effects on healthy lymphocytes and cytotoxic effects at higher doses on Jurkat leukemic cells. MorM could interact with N-linked death receptors, such as Fas, and MorG could bind to O-linked death receptors, such as TRAIL-R. So, these lectins might induce caspase-dependent apoptotic process by activating different death receptors-mediated signaling. Thus, after membrane interaction, these lectins are rapidly endocytosed by cells, which at low doses, make them interesting targeting molecules to improve medicines efficacy. On the other hand, a white-light activatable porphyrin, [5-(4-(5-carboxy-1-butoxy)-phenyl)-10,15,20-tris(4N-methyl)-pyridiniumyl)-porphyrin] (TrMPyP), was covalently linked to MorG. The conjugate was molecularly and biologically characterized. Its cytotoxicity was evaluated after photochemotherapy, using human lymphoid leukemia cells as a tumor cell model. Using Tn-positive (Jurkat lymphoid leukemia) cells, the conjugate (with a 1:1 photosensitizer:lectin ratio) (i) was quickly (5 min) taken-up; (ii) dramatically increased cytotoxicity upon irradiation (LD50 = 5 nM) as compared to free photosensitizer (LD50 = 15 µM), through an O-glycan-dependent process; (iii) induced caspase-independent cell death; (iv) specifically purged tumor cells from a 1:1 mixture of Jurkat leukemia (Tn-positive) and healthy (Tn-negative) lymphocytes, preserving the activation potential of healthy lymphocytes. Finally, the effectiveness of the conjugate-mediated killing on various leukemic cell lines as well as human primary acute and chronic lymphoid leukemia cells correlates with the ability of the lectin to bind the cell surface antigens. Lastly, different PS that are more adapted to solid tumors PDT treatment, i. E. Activatable in the red wavelengths, were covalently linked to MorG. Their phototoxic activities were tested in vitro against Jurkat cell line. These conjugates were able to kill Jurkat cells when irradiated by red light. The present observations demonstrate the potential of plant lectins to target glycan alterations on tumor cells and their ability to improve PS endocytosis and effectiveness in the field of extracorporeal photochemotherapy of leukemias.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0115
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8663
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.