Rôle des facteurs de transcription PPARgamma et Nrf2 dans la modulation de l'expression du récepteur scavenger CD36 des macrophages : implication dans la physiopathologie du paludisme

par David Olagnier

Thèse de doctorat en Immunologie et maladies infectieuses

Sous la direction de Antoine Berry et de Bernard Pipy.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Role of PPARgamma et Nrf2 transcription factors in the modulation of CD 36 scavenger receptor expression on macrophages : involvement in the physiopathology of malaria


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le paludisme demeure la maladie parasitaire la plus meurtrière à travers le monde. La mise en place de nouvelles approches thérapeutiques dans la lutte contre ce pathogène semble indispensable. Les macrophages via le récepteur CD36 jouent un rôle crucial dans la reconnaissance et l'élimination des hématies infectées par P. Falciparum. Ainsi, le maintien d'un niveau élevé d'expression du récepteur CD36 à la surface des macrophages est un élément capital dans la lutte contre le parasite. L'établissement de l'infection est toujours associé à une production excessive de médiateurs pro-inflammatoires. Dans ce travail, nous montrons in vitro que les processus inflammatoires régulent négativement l'expression du récepteur CD36 à la surface des macrophages humains et murins et diminuent la clairance des hématies infectées. Dans ces conditions inflammatoires, nous démontrons que les ligands du récepteur nucléaire PPARgamma sont inefficaces pour promouvoir l'expression du récepteur CD36, phénomène directement associé à un défaut d'expression et d'activation de PPARgamma. Cependant, nous mettons en évidence pour la première fois que l'activation du facteur de transcription Nrf2 permet de restaurer indépendamment de PPARgamma l'expression et les fonctions antiplasmodiales du récepteur CD36. L'ensemble de ces résultats ont été reproduits in vivo dans un modèle de paludisme murin où seulement les activateurs de Nrf2 et non les ligands de PPARgamma contribuent à améliorer l'évolution de l'infection. Ces données soulignent le rôle important du facteur de transcription Nrf2 dans le traitement du paludisme via la modulation d'expression du récepteur CD36 des macrophages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 127-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0096
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8360
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.