Organisation des télomères au cours du cycle cellulaire chez la levure Schizosaccharomyces pombe

par Céline Serrurier

Thèse de doctorat en Gènes, cellules et développement

Sous la direction de Sylvie Tournier et de Yannick Gachet.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le noyau est une entité extrêmement organisée et structurée possédant des " territoires chromosomiques ". L'altération de cette organisation affecte les fonctions essentielles de la cellule, à l'origine de cancers. L'étude de l'organisation des télomères au sein du noyau s'inscrit donc dans le domaine émergeant du positionnement chromosomique ayant pour but de mieux comprendre le rôle de l'organisation nucléaire sur la vie cellulaire. Les travaux réalisés au cours de cette thèse démontrent que les télomères se regroupent sous forme de " cluster " à l'EN en phase G2 chez S. Pombe. Cette organisation est finement régulée au cours du cycle cellulaire avec une disjonction progressive des télomères en mitose et un retour sous forme de " cluster " dès la phase G1. Aurora B est essentielle pour la disjonction des télomères en début mitose. L'inhibition de sa fonction induit la formation de ponts chromosomiques à l'origine de mitoses aberrantes. Ces défauts conduisent alors à une instabilité du génome et à des aneuploïdies qui constituent des facteurs potentiels d'induction de tumeurs.

  • Titre traduit

    Teleomere organization during the cell cycle in the yeast schizosaccharomyces pombe


  • Résumé

    The nucleus is a highly organized cellular structure, with specific "chromosome territories". When this organization is altered, essential cellular functions are affected, promoting cancer formation. The study of telomere organization within the nucleus participates to an emerging effort to understand chromosome positioning and its role in nuclear organization of living cells. In this thesis, we show that telomeres are clustered at the nuclear envelope during G2 phase in S. Pombe. This organization is finely tuned throughout the cell cycle, with telomere clusters exhibiting progressive disjunction during mitosis, followed by a re-formation of clusters during the G1 phase of the cell cycle. Aurora B is essential for telomere cluster disjunction at the onset of mitosis. Indeed, inhibition of this kinase leads to the formation of chromosomal bridges and consequently aberrant mitoses. Those defects generate genomic instability and aneuploidy, both known as potential tumor inducing events.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (106 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 94-104

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.