Stabilisation de nanoparticules métalliques en solution aqueuse par des molécules à propriétés stimuli-dépendantes

par stéphanie Sistach

Thèse de doctorat en Chimie supra et macromoléculaire

Sous la direction de Jean-Daniel Marty et de Christophe Mingotaud.

Soutenue en 2011

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Stabilization of metallic nanoparticles in aqueous solution by stimuli-dependant molecules


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le travail présenté dans ce mémoire de thèse décrit la stabilisation colloïdale de nanoparticules d'or dans l'eau par deux familles de molécules à propriétés stimuli-dépendantes. Dans un premier temps, diverses molécules de type bolaamphiphile (tensioactif composé de deux têtes polaires reliées entre elles par un chaîne hydrophobe) ont été synthétisées puis testées pour la stabilisation de ces nanoparticules dans l'eau. L'influence de la structure moléculaire (nature de la tête polaire, longueur de la chaîne hydrophobe) sur la stabilite�� globale a été analysée. Il est apparu que ces deux paramètres revêtent une importance cruciale sur la stabilité colloïdale. Certains de ces nanohybrides présentent, en outre, un caractère pH-sensible qui a été mis en évidence. Des copolymères blocs thermosensibles originaux dérivés du PNIPAM ont ensuite constitué la deuxième famille de stabilisants. Ils ont été synthétisés par RAFT/ MADIX et ont été caractérisés en masse et en solution aqueuse. Puis la stabilisation des nanoparticules d'or dans l'eau en présence de ces copolymères a été étudiée. Le caractère thermosensible des polymères à été mis à profit pour obtenir la précipitation réversible des nanoparticules par une modification de la température. Enfin, ces nanohybrides ont été utilisées en catalyse. Leur agrégation réversible a été mise à profit pour récupérer puis redisperser les catalyseurs. Deux réaction modèles ont été étudiées : l'hydrogénation d’un alcène (catalysée par des nanoparticules de platine) ainsi que la réduction du p-nitrophénol par le borohydrure de sodium (catalysée par les nanoparticules d'or). L'influence des cycles précipitation/redispersion sur l'activité catalytique a été caractérisée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 TOU3 0051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.