Le personnage maternel dans le théâtre espagnol contemporain (1980-2008)

par Anne-Claire Yemsi-Paillissé (Paillissé)

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Emmanuelle Garnier et de Monique Martinez Thomas.

Les rapporteurs étaient Isabelle Reck, Gabriela Cordone.


  • Résumé

    Dans cette thèse, la notion d’"interpersonnage" – qui conçoit le personnage dramatique comme un être d’interactions multiples –, permet d’aborder l’étude pluridisciplinaire d’une vaste population de mères dramatiques contemporaines.Les analyses montrent d’abord qu’un certain nombre de mères s’éloignent des stéréotypes existants, et renvoient à des caractères plus complexes, à la charnière entre deux grands types dramatiques : la Mère et la Femme. L’analyse des échanges entre les "interpersonnages" maternels et leurs "constellations" familiales amène à constater la déliquescence de la figure paternelle, le rejet des grands-parents et la fragilisation des relations de voisinage. En revanche, même s’il est fréquemment le lieu de violences et de névroses, le duo mère/enfant demeure indestructible. L’étude des personnages les plus atypiques – mères adoptives, mères porteuses, "pmères" et mères fantomatiques – permet de vérifier la dimension symbolique des mères alternatives, toujours mues par le désir de se relier à un(e) Autre, et souvent étroitement reliées à des traditions mystiques ou profanes.Finalement, la thèse montre qu’au théâtre, l’image de la mère traditionnelle, domestique et dévouée, longtemps perçue comme un être "ahistorique", se trouve concurrencée par d’autres figures maternelles et par d’autres types de liens. Dans une Espagne contemporaine où de rapides évolutions politiques, sociales et scientifiques ébranlent la sacro-sainte "institution maternelle", les mères rejoignent le flot impétueux de la grande Histoire. Le théâtre est témoin de cette "historicisation" de la maternité.

  • Titre traduit

    The character of the mother in Spanish contemporary drama (1980-2008)


  • Résumé

    The drama character of the mother is on one hand connected to its surrounding characters in the dramas, – mostly family members –; and is on the other hand linked to many archaic traditions and motherhood stereotypes. Therefore, the concept of “inter-character” (“interpersonnage”) might be a powerful tool for the multidisciplinary study of our selected sample of forty-five mothers in contemporary drama.Some of the mothers we studied do not fit in the Mother stereotypes and rather appear as more complex characters, sitting at the threshold between two classical drama figures: the Mother and the Woman.Studying the interactions between the mother “inter-characters” and their family “web” will shed some light on several phenomena: the decay of the father figure, the rejection of grandparents; and the thinning of the links with neighbors. However, the “mother-child” duo seems to remain unaltered; although often loaded with violence and neurosis.Eventually, the study of the most atypical mothers – adoptive, surrogate, father-like and ghostly –, leads us to take into account their symbolic dimensions. They belong to an ancestral tradition – profane or mystical –, and seem to remain haunted by the urge to connect to mankind.The dramatic representation of the traditional Mother as a dedicated housewife, seemingly a timeless feature, is now losing ground to other representations of mothers and relations. In contemporary Spain, shattered by the rapid political, social and scientific changes of the previously unchallenged “Mother institution”, the mothers are now making History; this evolution is witnessed in Drama.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.