Des armes et des hommes : l’archerie à la transition néolithique-âge du bronze en Europe occidentale

par Marie-Hélène Dias-Meirinho

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Jean Vaquer.

Le jury était composé de Michel Barbaza, Jean Guilaine, Noëlle Provenzano.

Les rapporteurs étaient Matthieu Honegger, Jacques Pelegrin.


  • Résumé

    Part importante de l’armement préhistorique pour les périodes récentes (quantitativement et qualitativement), l’archerie représente un objet d’étude riche en développements problématiques. A l’aube de l’introduction progressive de la métallurgie dans les usages techniques, il est intéressant de saisir le ou les processus de transferts mis en œuvre. Transition chronologique (Néolithique/Age du bronze), transition matérielle (types de pièces produites et types de matériaux employés) et transition comportementale sont ainsi envisagées pour parvenir à préciser le statut de cet armement dans les sociétés concernées. En nous basant sur la caractérisation de la panoplie de l’archer, sur l’identification des contextes de fabrication, sur la reconnaissance des champs fonctionnels (utilisations et usagers) et sur l’analyse archéo-balistique des vestiges de traumatismes par flèches dans le cadre de violences interhumaines, il en résulte un ensemble exhaustif qui renouvelle sensiblement la perception de cet armement dans le temps et dans les usages.

  • Titre traduit

    Weapons and men : the archery at the Neolithic-Bronze age transition in Western Europe


  • Résumé

    For recent prehistory, the archery represents one of the main components of weaponry and, for this reason, it is interesting to examine its impact on societies. At the dawn of the progressive introduction of the metal industry in the technical uses, understanding the process of transfer or implemented is of major interest. Transition time period (Neolithic / Bronze Age), material transition (types of parts produced and types of materials used) and behavioral transition are thus considered for specifying the weapons status in the concerned societies. Here based on the characterization of the archer display, the identification of manufacturing contexts, the recognition of functional fields (uses and users) and the analysis of archaeological remains of ballistic arrow trauma in interpersonal violence contexts, we propose a new recovery of this research field, improving significantly our knowledge and apprehension of these weapons in both time and uses.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.