La refondation richirienne de la phénoménologie : Les multiples enjeux de la refonte et de la refondation de la phénoménologie transcendantale chez Marc Richir à partir du traitement de la question de l’espace/temps phénoménologique archaïque

par Robert Alexander

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alexander Schnell.

Le jury était composé de Antonino Mazzù, Yasuhiko Murakami.

Les rapporteurs étaient Mary Beth Mader, Guy van Kerckhoven.


  • Résumé

    Notre thèse est consacrée à l’œuvre philosophique de Marc Richir – œuvre débutée en 1968 qui compte plus de dix mille pages en 2011, réparties en vingt ouvrages et plus de deux cents articles – et elle se résume à cette double ambition : 1/ apporter la démonstration que la phénoménologie transcendantale chez Marc Richir (avec ses notions spécifiques et son architectonique), dans les enjeux les plus fondamentaux de sa refonte et de sa refondation, se comprend, se réfléchit et se fonde par un résidu, une trace ou un milieu (de vie du) transcendantal ; bref, par ce que nous nommons un élément ‘ogkorythmique’ fondamental qui constitue le placentaire du transcendantal, le squelette transcendantal du transcendantal. Cet élément, présent à tous les niveaux de cette nouvelle phénoménologie et qui en ouvre la compréhensibilité, est constitué par une masse rythmique non spatiale et non temporelle néanmoins en mouvement. Ce qui équivaut à penser la dynamique foncièrement irreprésentable, impossible, impensable et incompréhensible, d’une masse sans masse et d’un rythme sans rythme au cœur même de la phénoménologie et de la phénoménologisation richiriennes devenues par cette analyse, à nos yeux, une métaphysique phénoménologique fondamentale ; 2/ montrer la genèse des fondements phénoménologiques de cette pensée refondatrice – à la lumière de cet élément – comprise comme métaphysique transcendantale, par l’étude analytique des premiers écrits des années 60 et 70, où apparaît cette problématique fondationnelle ; et qui permet, en outre, d’éclairer les écrits postérieurs des années 80 à 2000, ce qui favorise le traitement de ces derniers de manière à la fois transversale et synthétique.

  • Titre traduit

    The rebuilding of phenomenology richirienne : the multiple challenges of the redesign and rebuilding of transcendental phenomenology in Marc Richir from addressing the issue of space/time phenomenological archaic


  • Résumé

    Our thesis is devoted to the philosophical work of Marc Richir - work began in 1968 with over ten thousand pages in 2011, divided into twenty books and over two hundred articles - and it comes down to this dual ambition: 1 / provide demonstrate that the redesign and rebuilding of transcendental phenomenology at Marc Richer (with its specific concepts and architectonic), in its most fundamental issues, understandably, is reflected and is based in a residue, a trace or a medium (life) transcendental short, by what we call an element 'ogkorythmique' fundamental is the placenta of the transcendental, the skeleton transcendental of the transcendental. This element, present at all levels of the new phenomenology and who opens the comprehensibility, consists of a mass rhythmic non-spatial and non-temporal nevertheless moving. Equivalent to the dynamics fundamentally unrepresentable think, impossible, inconceivable and incomprehensible, a mass without mass and a rhythm without rhythm at the heart of phenomenology and phenomenologizing richiriennes become by this analysis, in our view, a fundamental phenomenological metaphysics, 2 / show the genesis of the phenomenological foundations of this thought new foundations - in the light of this element - understood as transcendental metaphysics, for the analytical study of the early writings of the 60 and 70, which is the foundational issue, and which, moreover, inform the later writings of the 80 to 2000, which promotes the treatment of these so both transverse and synthetic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par [L'auteur]

La refondation richirienne de la phénoménologie : les multiples enjeux de la refonte et de la refondation de la phénoménologie transcendantale chez Marc Richir à partir du traitement de la question de l'espace/temps phénoménologique archaïque


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par [L'auteur]

Informations

  • Sous le titre : La refondation richirienne de la phénoménologie : les multiples enjeux de la refonte et de la refondation de la phénoménologie transcendantale chez Marc Richir à partir du traitement de la question de l'espace/temps phénoménologique archaïque
  • Détails : 1 vol. (397 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 371-394
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.