‘The Authority of the Written Word’ : ecriture et transgressions dans The Cider House Rules, A Prayer for Owen Meany et A Widow for One Year de John Irving.

par Karine Placquet

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Wendy Harding.

Le jury était composé de Philippe Birgy.

Les rapporteurs étaient Claire Maniez, Jacques Pothier.


  • Résumé

    Romans de l’écrivain américain contemporain, John Irving, The Cider House Rules, A Prayer for Owen Meany et A Widow for One Year proposent des univers fictionnels distincts mais dirigés par une question identique : le processus de création, qu'il soit identitaire ou littéraire. Construits autour de la représentation des relations entre les personnages et leur environnement, les trois récits accordent une importance particulière à la transgression, toujours envisagée comme un acte de rébellion mais prenant également une connotation positive lorsqu’elle est entendue comme étape primordiale de la création identitaire. Cette double acception ressurgit dès lors que l’on considère le narrateur ou les techniques narratives, eux aussi caractérisés par une alliance de respect et d’écart par rapport aux normes ou conventions. La combinaison des forces antagonistes identifiées à l’échelle de l’histoire et au niveau narratif produit des romans singuliers alliant tradition et modernité, gravité et ironie. En fin de compte, les romans poursuivent un même but : divertir et contester tout à la fois.

  • Titre traduit

    ‘The Authority of the Written Word’ : writing and transgressions in The Cider House Rules, A Prayer for Owen Meany et A Widow for One Year by John Irving


  • Résumé

    Written by contemporary American author John Irving, The Cider House Rules, A Prayer for Owen Meany and A Widow for One Year propose three different fictional worlds, shaped by a common question concerning the process of creation, both of the individual and of the literary work. In the relations between individuals and their environment represented in the narratives, transgression figures as an act of rebellion and as a vital step in the creation of identity. At the diegetic level, a tension between respect for and departure from fictional norms and conventions characterizes narrative voice and techniques. The association of antagonistic forces gives rise to singular novels that combine tradition and modernity, as well as seriousness and humor. Finally, Irving’s novels are shaped by a common aim: to entertain and to protest at the same time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.