Poétique et économie de la communication dans Clarissa de Samuel Richardson

par Christophe Lesueur

Thèse de doctorat en Etudes du monde anglophone

Sous la direction de Hélène Dachez.

Le jury était composé de Xavier Cervantes, Elisabeth Soulier-Détis.

Les rapporteurs étaient Jean Viviès, Madeleine Descargues-Grant.


  • Résumé

    Le problème de la communication, et pas seulement du danger des liaisons, est au cœur du roman épistolaire de manière générale et de Clarissa de Samuel Richardson en particulier. Sans cesse menacée d'interruption, la communication représentée dans la diégèse du deuxième roman de Richardson influe également sur le sens et relève à ce titre de ce que Janet Altman a appelé l'épistolarité. Cette étude se concentre sur le code de la communication représentée dans l'œuvre et saisit la lettre dans l’économie de l’information toute particulière dont elle participe, à la croisée d'une communication interne entre ses personnages et des exigences d'une communication externe qui voit le matériau épistolaire affluer vers le Lecteur. Elle s'efforce de souligner à quel point le scénario romanesque est informé par la nature des communications au travers desquelles il s’exprime ainsi qu'à travers les communications auxquelles il donne lieu (Clarissa étant l'objet d'âpres négociations entre son auteur et ses lecteurs), tout comme il informe à son tour la nature de ces communications. L'examen de la communication dans et autour du roman de Richardson met en évidence l'existence d'une poétique qui est aussi une économie. L'histoire de Clarissa n'est pas tant l'histoire de ses lettres que celle de ses communications.

  • Titre traduit

    Poetics and economy of communication in Samuel Richardson's Clarissa


  • Résumé

    The problem of communication, and not only that of the danger of the liaisons, is at the heart of the epistolary novel in general and of Samuel Richardson's Clarissa in particular. Constantly threatened with interruption, the communication represented in the diegesis of Richardson's second novel also informs meaning and thus belongs to what Janet Altman called epistolarity. This study concentrates on the code of communication represented in the work and endeavors to grasp the letter in its particular economy of communication, at the crossroads of internal communication between its characters and the demands of an external communication that requires that the epistolary material be oriented towards the reader. This study strives to underline to what extent the novelistic scenario is informed by the nature of the communications through which it expresses itself as well as by the communications it produces among its readers in the shape of letters to the author. The examination of communication in and around Richardson's novel bears witness to the existence of a poetics that is also an economy. The history of Clarissa is not so much that of its letters as that of its communications.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par [L'auteur]

Poétique et économie de la communication dans Clarissa de Samuel Richardson


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par [L'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Poétique et économie de la communication dans Clarissa de Samuel Richardson
  • Détails : 1 vol. (550 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 499-523. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.