La féminisation des établissements de l'enseignement agricole : un cas révélateur de la dynamique des rapports sociaux de sexe dans le monde rural

par Sabrina Dahache

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne-Marie Granié et de Annie Rieu.

Le jury était composé de Hélène Guétat-Bernard, Jacques Rémy.

Les rapporteurs étaient Pierre Muller, Dominique Jacques-Jouvenot.


  • Résumé

    A partir d’une perspective empruntant aux théories réalisées dans le champ de la sociologie de l’éducation, de la sociologie rurale et aux approches traitant des rapports de genre, la thèse s’attache à saisir les enjeux du processus de féminisation des formations professionnelles de l’enseignement agricole. A l’aide d’un dispositif méthodologique combinant une analyse statistique de ce phénomène, des observations participantes, des entretiens semi-directifs, elle identifie les formes du « régime de genre » et de « l’ordre de genre » à l’œuvre dans le monde rural et agricole. Au-delà de la ségrégation interne des formations, la féminisation révèle un effet de structure. L’analyse sociologique des « expériences sociales de genre » des filles et des garçons permet d’identifier les mécanismes de reproduction des rapports de genre ainsi que leurs dynamiques.

  • Titre traduit

    The feminization of agricultural education institutions : a revealing case of dynamics gender relations in the rural world


  • Résumé

    From a perspective that draws on theories from educational sociology, rural sociology and studies of gender-related patterns, this thesis attempts to study the factors underlying and driving the feminisation of vocational training in the context of agricultural education. Using a methodology that combines a statistical analysis of the phenomenon, participant observations and semi-directive interviews, it identifies the forms of “gender regime” and “gender order” at work in the rural and agricultural world. Apart from segregated training schemes, feminisation is also seen to have a structuring effect. A sociological analysis of “social experiences of gender” by girls and boys highlights the mechanisms by which gender-related patterns are reproduced, together with their dynamics.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.