Les modalités du contrôle cognitif en situation dynamique : anticipation et gestion des dérives : le cas de l'anesthésie

par Valérie Neyns

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Jean-Marie Cellier.

Soutenue en 2011

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'objectif poursuivi à travers cette thèse est de comprendre comment l'anesthésiste garde le contrôle de la situation. Trois études seront présentées. La première d'entre elles permet de mettre en évidence à la fois les mécanismes de détection et de récupération des dérives en situation réelle. La seconde étude permet de comprendre à la fois les éléments défaillants dans l'anticipation des incidents et les modes de récupération mis en oeuvre par les anesthésistes. La dernière étude apporte des précisions sur les différences selon l'implication de l'anesthésiste dans le processus, l'impact de la prévisibilité des cas et de la fréquence d'apparition d'un risque. Les principaux résultats obtenus montrent que (1) La gestion des risques est partagée entre les différents membres de l'équipe. (2) La gestion temporelle apparaît être un élément essentiel dans la maîtrise de la situation tant au niveau de la synchronisation de l'activité de l'anesthésiste qu'au niveau de l'anticipation et de sa mise en application. En effet, l'anesthésiste travaille souvent sur un mode anticipatif afin de prévenir d'éventuelles dérives mais, il ne peut pas tout anticiper. La planification effectuée est alors une planification à court terme et de nombreux ajustements sont nécessaires pour permettre à l'anesthésiste de garder le contrôle. (3) L'étude de la récupération des dérives montre que celle-ci est assurée par l'utilisation de protocoles et de guidelines recommandés par la spécialité mais également une certaine « allostasie du risque ». (4) L'impact de l'anticipation sur la gestion des risques est controversé car elle peut permettre à la fois une meilleure gestion mais également induire l'anesthésiste en erreur lorsque celui-ci estime que l'anticipation effectuée a normalement permis d'éviter le problème. Enfin, (5) les différences observées dans l'organisation du processus montre que les anesthésistes gèrent soit le processus par prévention soit par gestion en temps réel. Ces résultats sont discutés en regard de l'intérêt d'étudier les écarts à la norme, de la complémentarité des méthodes utilisées et de l'importance de la gestion positive des dérives en insistant sur les mécanismes de maintien de la sécurité mis en place par l'opérateur humain.

  • Titre traduit

    Cognitive control in dynamic situation: anticipation and risk management. The case of anesthesia


  • Résumé

    The aim pursued in this thesis is to understand how the anesthetist get the situation under control. Three studies will be presented. The first ones permits to highlight both the mechanisms of failures detection and recovery. The aim of the second study is to understand both faulty elements in anticipation of incidents and recovery mechanisms used by anesthetists. The latest study clarifies the differences according to the anesthetists' involvement in the process, the impact of the cases preventability and the risk frequency. The results show that (1) there is a situation awareness and risk management shared between team members. (2) Time management appears to be an essential element in controlling the situation both in terms of synchronizing the activity, anticipation and its implementation. Indeed, the anesthetist often work on a proactive way to prevent future failures, but he can not anticipate everything. The planning is done on a short-term laps and many adjustments are necessary to enable the anesthetist to maintain control. (3) The study of failures recovery shows that anesthetists use protocols and guidelines recommended by the specialty but there is also some "allostasis risk" related to decisions to not act directly on the situation. (4) The impact of anticipation on risk management is controversial because it may allow both better management but also conduct anesthetists to error when they believe that the anticipation had normally permitted to avoid the problem. Finally, (5) observed differences in the involvement of the anesthesiologist in the process show that anesthetists manage the process by preventing or by real-time management. These results are discussed in light of the interest to study failures from the norm, the complementary methods used and the importance of positive management by insisting on the mechanisms of maintenance of security established by human operator.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 196-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.