De la Poudrerie nationale de Toulouse au Cancéropole : la catastrophe d'AZF dans les dynamiques territoriales d'un espace industriel urbain (1850-2008)

par Marion Cauhopé

Thèse de doctorat en Géographie. Aménagement

Sous la direction de Marie-Christine Jaillet et de François Duchêne.

Soutenue en 2011

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'explosion de l'usine AZF, le 21 septembre 2001 à Toulouse, pose éminemment la question de la place d'activités « à risques » dans l'espace urbain, et remet brutalement en cause la légitimité d'usage des sols qu'avait acquise l'industrie. Partant de la catastrophe d'AZF, des discours sur l'espace qu'elle génère et les rapports de force qu'elle met en évidence, cette thèse analyse les relations que la société toulousaine entretient avec l'industrie chimique depuis l'implantation de la Poudrerie nationale de Toulouse au milieu du XIXe siècle. Les répercussions, matérielles et symboliques, de l'événement sont ainsi mises en perspective avec les dynamiques territoriales à l'œuvre sur l'espace urbain sinistré, dans une temporalité encadrant l'avant et l'après-catastrophe. Emblématique de ces changements, l'ONIA, ancêtre de l'usine AZF, était dans les années d'après-guerre une entreprise-phare de l'agglomération toulousaine. Celle-ci est entrée ensuite, du fait de l'évolution du projet industriel, de l'urbanisation des alentours et de la montée des préoccupations environnementales, dans un cycle de progressive déqualification, qui se conclut en avril 2002 par une décision de fermeture définitive. Les vifs débats sur l'avenir des installations chimiques laissent alors la place à l'émergence d'un projet de requalification du site industriel sinistré, autour d'un centre de recherche et de soins sur le cancer : le Cancéropôle. Affirmant une rupture avec le passé industriel du site, ce projet est au cœur des reconstructions successives à l'explosion de l'usine AZF. Il vise à réinscrire l'espace sinistré dans le développement économique et urbain d'une métropole qui « gagne ».

  • Titre traduit

    From an explosives factory to the Toulouse Cancer Campus : AZF disaster in spatial dynamics of an urban industrial area (1850-2008)


  • Résumé

    AZF factory blast, in Toulouse, France, on September 21, 2001, deeply questions the status of hazardous activities in urban areas. It challenges more precisely land-use patterns supported and claimed as legitimate by the industry. In our dissertation, we consider the disaster, as well as discourses about space it creates, and the new balance of power it reveals, as core starting points to analyze the relations between urban society and the chemical industry. The study goes back to the creation of an explosives factory in the mid-nineteenth-century. The material and symbolic effects of the disaster are thus considered in perspective to the spatial dynamics at work in a damaged urban area, in a long-term temporality. The ONIA, an ancestor of the AZF factory, appears as most emblematic of these changes. During the post-war period, it was considered a flagship company for Toulouse and its metropolitan area. Due to evolutions of industrial projects, themselves related to urban sprawl and renewed environmental concerns, it entered in a cycle of gradual decline, which ended up with AZF factory definitively closed in 2002. Lively debates about the future of chemical plants then opened new perspectives on the definition of urban renewal projects for damaged industrial areas. Prospects for an heath and research cancer center finally took shape with the Toulouse Cancer Campus. The project stands as a central piece of the post-AZF disaster reconstruction. It clearly reflects a break with the industrial past of Toulouse, as it proposes to re-enroll damaged areas into the urban and economic development perspective, closely related to the vision of a “winning” metropolis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 417-440

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre interdisciplinaire d'études urbaines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 11-1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3641
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.