Étude de l’émergence d’une conception politique de la responsabilité sociale de l’entreprise : application au cas Shell Tunisie

par Inès Dhaouadi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Igalens et de Karim Ben Kahla.

Soutenue le 13-07-2011

à Toulouse 1 en cotutelle avec l'Institut supérieur de gestion (Tunis) , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion (Toulouse) , en partenariat avec Centre de Recherche en Management (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Le rôle de l'entreprise dans la société connaît ces dernières années une évolution considérable qui s'est manifestée par son engagement dans des actions sociales et environnementales qui sont normalement assurées par l'État-nation. Ces actions redéfinissent les frontières entre la sphère publique et la sphère privée et renvoient à l'émergence d'une conception politique de la RSE. L'objectif de cette thèse est de montrer l'apport du cadre de la gouvernementalité de Michel Foucault pour l'étude des conditions d'émergence de cette nouvelle conception de la RSE et des effets de pouvoir qui lui sont associés. Nous développons une recherche qualitative et abductive s'inscrivant dans une démarche d'analyse généalogique. L'étude de cas Shell Tunisie a été fondée sur des entretiens semi-directifs avec 52 de ses cadres et partenaires sociaux et avec 23 représentants de ses parties prenantes et sur l'analyse de ses rapports sociaux et d'autres documents d'entreprise. L'analyse du discours effectuée grâce au logiciel d'analyse qualitative Nvivo 8 a fait ressortir trois principaux résultats. Nous avons tout d'abord mis en exergue différentes conditions sectorielles, institutionnelles, organisationnelles et discrétionnaires qui ont fondé l'émergence d'une conception politique de la RSE. Nous avons ensuite montré que des motivations économiques et politiques expliquent en majeure partie la politisation de Shell Tunisie. Nous avons enfin mis au jour les effets de pouvoir-savoir qui sont associés à cette politisation en termes de développement de nouveaux objets, formes et techniques de gouvernement.

  • Titre traduit

    The emergence of a political conception of corporate social responsibility : Shell Tunisia case study


  • Résumé

    The past decade has been marked by a growing involvement of transnational corporations in activities that are more akin to functions normally given over the Nation-state. These activities reveal the emergence of a political conception of CSR which confers a political role to business firms in a globalized society. The aim of this dissertation is to discuss the relevance of the governementality framework developed by Michel Foucault to the study of the emergence of a political conception of CSR and its effects in terms of power dynamics. We design a qualitative and abductive research drawing on a genealogical perspective. The Shell Tunisia case study is based on in-depth interviews with 52 of its senior managers and 23 of its stakeholder's representatives. The discourse analysis made by the qualitative data analysis software Nvivo 8 has shown three main results. First, we identified various sector-based, institutional, organizational and discretionary conditions which underlie the emergence of a political conception of CSR. We then showed that economic and political motivations largely explain firm's politicization. Finally, we highlighted that this politicization constitutes a new governementality regime of the business and society interface that was supported by the formation of new objetcs, forms and techniques of government.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.