Les guerres américaines en Irak : ambitions énergétiques et hégémoniques

par Wissam Ismail

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Louis Martin.

Soutenue en 2011

à Toulouse 1 Capitole .


  • Résumé

    Dans ce monde où les intérêts nationaux dirigent la politique extérieure des états, on trouve que la majorité des chercheurs ont été d'accord sur le fait que les guerres menées par les États-Unis en Irak, depuis 1990 jusqu'à aujourd'hui, ont été basées sur deux enjeux sacrés : l'hégémonie et le pétrole. D'un coté, et dans le but de défendre le point de vue qui dit que les guerres menées par les États-Unis ne sont que des guerres d'intérêts, on a visé les aspects qui analysent la politique énergétique américaine et les intérêts énergétiques de la guerre en Irak, depuis 1990 jusqu'à l'invasion de 2003. De l'autre coté, on a analysé les conséquences de l'hégémonie, qui ont entouré la guerre en 1990 et l'occupation en 2003, pour démontrer à la fin que la supériorité du droit international sous le commandement américain en 1990, est transformée en une hégémonie néoconservatrice en 2003. Cette transformation, a causé le basculement des opinions européennes entre la participation totale en 1990 et la division profonde en 2003. Une division qui a exigé la reconstitution du projet européen en 2003. Finalement, on peut dire que les vrais objectifs de toutes ces guerres, et notamment ceux de la guerre de 2003, ont été inaccessibles. La production pétrolière a chuté de 1,6 millions de barils par jour après 2003, l'hégémonie n’a pas eu de succès et les forces mondiales appellent maintenant à la création d'un monde multipolaire sous la direction de l'ONU.

  • Titre traduit

    United States Wars in Iraq : energetic and hegemonic ambitions


  • Résumé

    In this world, where national interests define the foreign policy of states, we find that most researches have agreed on the fact that the United States wars in Iraq since 1990 until today were based on two sacred issues : hegemony and oil. On the one hand, and in order to defend the point of view that says that the wars waged by the United States are just wars of interest, we have targeted the areas that analyze U. S. Energy policy and the energy interests of the war in Iraq from 1990 till the 2003 invasion. On the other hand, we have analyzed the consequences of the hegemony that have surrounded the war in 1990 and the occupation in 2003, to demonstrate at the end that the "superiority" of the international law under the U. S. Command in 1990, was transformed to be a neoconservative hegemony in 2003. This transformation has shifted European opinions from a total participation in 1990 to a deep division in 2003. A division that has caused the reconstitution of the European project in 2003. Finally, we can say that real objectives of all these wars, especially the war of 2003, were unattainable. Oil production has decreased by 1. 6 million barrels per day by 2003, hegemony has not been successful and global forces are now calling for the creation of a multi-polar world under the UN leadership.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 277-297

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2011-26

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-2011-10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.