Contrôle et coordination des filiales des PME françaises à l'étranger

par Carole Jean-Amans (Sabatier)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bruno Amann.

Soutenue le 06-12-2011

à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion (Toulouse) , en partenariat avec Laboratoire Gestion et Cognition (LGC) (laboratoire) .


  • Résumé

    Réduire l’internationalisation des PME à leur seule fonction exportatrice reviendrait à nier le phénomène d’accélération de ces entreprises sous des formes plus élaborées, mais aussi plus complexes telles que l’implantation d’une structure à l’étranger. Face à un contexte économique turbulent, la localisation des activités à l’étranger est souvent stigmatisée et teintée d’une connotation négative. Néanmoins, l’implantation d’une filiale à l’étranger pour une PME a généralement un effet d’entraînement et d’interdépendance sur ses exportations. L’absence de proximité nécessite de mettre en place des mécanismes de contrôle et de coordination des activités internationales. Cette thèse se propose d’analyser la relation siège-filiales en mettant en tension deux perspectives théoriques apparemment opposées. L’étude empirique combine deux méthodes de recherche, une première étude qualitative suivie d’une enquête quantitative sur la base d’un échantillon de 201 maison mères et 469 filiales. Cette recherche met en évidence trois configurations de contrôle associées au rôle stratégique dédié à la filiale étrangère et au management spécifique des PME.

  • Titre traduit

    Control and coordination of French SMEs's foreign subsidiaries


  • Résumé

    Reduce the internationalization of SMEs in their exporting only function is to deny the phenomenon of acceleration of these companies in more elaborate forms, but also more complex such as the establishment of a structure abroad. Faced with a turbulent economic environment, the location of foreign operations are often stigmatized and tainted with a negative connotation. However, the implantation of a foreign subsidiary for a small business usually has a ripple effect and interdependence of its exports. The lack of proximity required to establish mechanisms of control and coordination of international activities. This thesis aims to analyze the relationship headquarters-subsidiary through two theoretical perspectives in tension seemingly opposite. The empirical study combines two methods of research, a first qualitative study followed by a quantitative survey based on a sample of 201 headquarters and 469 foreign subsidiaries. This research highlights three control configurations associated with the strategic role dedicated to the foreign subsidiary and the specific management of SMEs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.