Dynamic issues in procurement and contract theory

par Malin Arve

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de David Martimort.

Soutenue le 15-11-2011

à Toulouse 1 , dans le cadre de Toulouse School of Economics (Toulouse) , en partenariat avec Groupe de recherche en économie mathématique et quantitative (Toulouse) (équipe de recherche) .

  • Titre traduit

    Essais en théorie des contrats


  • Résumé

    Cette thèse comporte quatre chapitres. Le premier chapitre étudie l’effet de prendre une décision irréversible dans un environnement incertain. Ces travaux montrent qu'avec la possibilité d'ajuster le niveau du service à la hausse, le niveau de service initial sera moins élevé que lorsque un ajustement n'est pas possible. Le deuxième chapitre étudie les implications d'une aversion au risque sur un contrat d'acquisition d'un service de base et des acquisitions supplémentaires. Dans ce chapitre, nous caractérisons l'effet sur le design du contrat du risque qui vient de l’information incomplète sur l’acquisition supplémentaire. Nous montrons que le niveau du service de base et des acquisitions supplémentaires sont des substituts dans la résolution du problème d'incitation et que l'aversion au risque implique moins de distorsions sur les deux niveaux comparé au cas de neutralité vis-à-vis du risque. Le troisième chapitre étudie l'effet d'un risque de faillite sur une acquisition dynamique. Le contrat financier optimal est étudié ainsi que le contrat optimal d'acquisition lorsqu'il y a une entreprise autofinancée et une entreprise en difficulté de trésorerie. Le contrat d'acquisition reflète l’arbitrage entre des politiques industrielles visant à stimuler l'activité de ce secteur, et des politiques de concurrence qui ont pour objectif de réduire les prix le plus possible. Le dernier chapitre illustre le lien entre les chapitre 2 et chapitre 3 en montrant que le comportement d'une entreprise qui est averse au risque à la Yaari (1987) peut être modélisé comme une utilité indirecte lorsque l'entreprise est neutre vis-à-vis du risque mais fait face à une risque de faillite.


  • Résumé

    This thesis consists of four chapters. The first chapter investigates the effect of making an irreversible decision in an uncertain environment. Irreversible initial provision levels can be supplemented according to the true surplus generated by the provision. With add-ons, the first-period provision will be lower than when no additional adjustments are possible. Thesecond chapter studies the implications of risk aversion on an optimal procurement contractfor a basic service and an add-on. Ex ante there is incomplete information about the add-onand agents are risk averse. We characterize the effect on contract design of risk stemmingfrom this incomplete information. We show that the level of the basic service and the add-onact as substitutes in solving the incentive problem and risk-aversion leads to less distortion inboth levels compared to the risk-neutral case. The third chapter studies dynamic procurement design and the effect of bankruptcy risk on this design. Firms differ in their ability to self financetheir presence in the market. I study the optimal financial contract for the firm in needof funding as well as the optimal procurement contract. Because of the bankruptcy risk, the procurement contract will reflect a trade-off between industry policy which aims at stimulating activity in a sector, and competition policy which focuses on keeping prices as low as possible. The last chapter illustrates the link between chapter 2 and 3 by showing that firmbehavior under risk-aversion à la Yaari (1987) can be derived as an indirect utility when arisk-neutral firm faces liquidation risk.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.