Recherche sur "Le monde comme volonté et comme représentation" de Schopenhauer : les problèmes philosophiques posés par les souffrances de la vie humaine

par Seong Ryong Kim

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Gérard Bensussan.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Le but principal de ma recherche est de trouver les causes des souffrances de la vie humaine et d’en rechercher les sorties à partir d’une analyse de la philosophie de Schopenhauer, à travers son œuvre «Le monde comme volonté et comme représentation». Pour cela, j’ai d’abord regardé la philosophie de Schopenhauer sur un plan global. Puis j’ai étudié les souffrances humaines et le monde de la négation du vouloir-vivre chez Schopenhauer, et le caractère de l’homme selon une classification en trois groupes, «caractère de Nature, caractère d’Homme et caractère de Volonté». De plus, j’ai établi à partir des étapes précédentes les trois Lois, «la Loi absolue, la Loi de la nature et la Loi de l’homme» comme hypothèse principale de travail. De ce fait, j’ai pu analyser et enfin trouver les bonnes sorties des souffrances humaines : la meilleure sortie consiste en la meilleure adaptation de chaque personne à la Loi à laquelle elle appartient, selon son propre caractère, et donc selon sa propre capacité cognitive. Après ce résultat, je suis revenu à la philosophie de Schopenhauer dans une optique critique, en attendant que de nouvelles problématiques imprévues y soient claires et que la conclusion de mon travail soit plus solide et cohérente; il en est ainsi que j’ai pu trouver «la pure connaissance parfaite» de Wonhyo (le grand bouddhiste coréen, 7ème siècle après J. C), par rapport à «la pure connaissance» de Schopenhauer.

  • Titre traduit

    Research on "The world as will and representation" of Schopenhauer : the philosophical problems posed by the suffering of human life


  • Résumé

    The main purpose of my research is to find the causes of suffering for the human life and to seek the exits de this suffering from an analysis of the philosophy of Schopenhauer, in his work «The world as will and representation». For this, I first looked at the philosophy of Schopenhauer on a comprehensive plan. Then I studied the human suffering and the negation of the will to live in Schopenhauer, and the character of man as classified in three groups, «character of Nature, character of Man and character of Will». In addition, I established from the previous steps the three Laws, «Law absolute, Law of nature and Law of man», as the main working hypothesis. As a result, I could analysis and finally find the right outputs of human suffering : the best output consists of the best adaptation of each person with the Law to which it belongs, according to his own character, and therefore according to his own cognitive ability. After this, I returned to the philosophy of Schopenhauer with a critical view until new unforeseen problems are clear and the conclusion of my work is more consistent; so I found  «the perfect pure cognition» of  Wonhyo (the great Korean Buddhist, 7th century A. D. ) compared to «the pure cognition» of Schopenhauer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (303 f. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 299-303.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.