Chemical modifications of hyaluronic acid for the development of bioresorbable medical devices

par Carole Schanté

Thèse de doctorat en Sciences pharmaceutiques

Sous la direction de Thierry Vandamme et de Guy Zuber.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Modifications chimiques de l'acide hyaluronique pour le développement de dispositifs médicaux biorésorbables


  • Résumé

    L’objectif de ce travail de thèse était de développer un nouveau dérivé d’acide hyaluronique (HA) ayant une action thérapeutique plus longue que les produits actuellement sur le marché. Une modification chimique efficace constistant en le greffage d’acides aminés sur les groupements carboxyliques de l’HA permis d’obtenir des dérivés ayant une meilleure résistance enzymatique in vitro comparée à l’HA de départ. Trois réactions d’amidation ont été évaluées pour l’obtention de taux de greffage élevés. La prochaine étape a porté sur la réticulation des dérivés HA-acides aminés qui a été accomplie avec le butanediol diglycidyl ether (BDDE) en tant qu’agent réticulant en milieu acide. Les hydrogels réticulés ainsi obtenus ont présenté une meilleure résistance in vitro à la dégradation enzymatique en présence de hyaluronidases en comparaison avec les hydrogels réticulés obtenus à partir de l’HA sans acide aminé et avec les produits commerciaux.


  • Résumé

    The aim of this work was to develop a novel hyaluronic acid (HA) product having a longer therapeutic action compared to the products currently on the market. An efficient chemical modification consisting of grafting amino acids onto the carboxylic groups of HA showed to yield derivatives significantly more resistant to in vitro enzymatic digestion than the native HA. Three amidation reactions were evaluated for an efficient grafting of the amino acid onto the carboxylic groups of HA. The next step was to form crosslinked hydrogels from the HA-amino acid derivatives and was achieved by using the crosslinking agent butanediol diglycidyl ether (BDDE) in acidic media. The resulting crosslinked HA-amino acid hydrogels exhibited a higher in vitro resistance to hyaluronidase degradation compared to the hydrogels obtained from native HA in the same conditions, and compared to commercially available hyaluronic acid products.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-169

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2011;0916
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9833
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.