Role of inositol phosphates in cell signaling and membrane trafficking

par Serge Feyder

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Sylvie Friant.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Rôle des inositols phosphates dans la signalisation cellulaire et le traffic membranaire


  • Résumé

    Chez la levure Saccharomyces cerevisiae, la résistance au stress est médiée par la voie de signalisation protéine kinase C (Pkc1)-mitogen-activated protein kinase (MAPK). Le lipide de type phosphoinositide PtdIns(4,5)P2 qui est un régulateur clé de la voie Pkc1-MAPK est hydrolysé en diacylglycérol et inositol trisphosphate (InsP3) par la phospholipase C (Plc1). Les levures mutantes plc1Δ ont un défaut de résistance au stress osmotic et un défaut d’homéostasie vacuolaire. Nos résultats montrent que Plc1 est nécessaire pour la composition et la fonction de la paroi cellulaire. De plus, les deux inositol phosphate kinases Ipk2 et Kcs1 sont aussi nécessaires pour l’intégrité de la paroi cellulaire. La délétion d’IPK2 ou de KCS1 ne provoque pas de changements majeurs dans la composition de la paroi, par contre elle affecte la régulation de la MAP kinase Slt2/Mpk en aval de Pkc1 qui est phosphorylée et activée même en absence de stress. KCS1 avait déjà été identifié comme suppresseur de la mutation pkc1-4. La délétion d’IPK2 de même que la délétion de KCS1 permettent de restaurer la signalisation Pkc1-MAPK et la phosphorylation de Slt2 dans les cellules mutantes pkc1-4, et cet effet suppresseur ne dépend pas de l’activité kinase d’Ipk2 et de Kcs1. Ces résultats indiquent une nouvelle fonction pour Ipk2 et pour Kcs1 en tant que régulateurs négatifs de la voie de signalisation Pkc1-MAPK.


  • Résumé

    Cells resistance to stresses is mediated by the protein kinase C (Pkc1) mitogen-activated protein kinase (MAPK) signaling pathway. The lipid phosphoinositide PtdIns(4,5)P2 a key regulator of Pkc1-MAPK cascade is hydrolysed to diacylglycerol and inositol trisphosphate InsP3 by the phospholipase C (Plc1). Yeast plc1Δ cells are defective in osmotic stress resistance and vacuolar homeostasis. Here, we show that Plc1 activity is required for proper cell wall composition and function. Moreover, two InsP kinases Ipk2 and Kcs1 are also required for cell wall integrity. In ipk2 Δ and kcs1 Δ mutants the cell wall composition is not altered, whereas the Slt2/Mpk1 downstream MAPK is phosphorylated and activated even in absence of stress. KCS1 was previously identified as a suppressor of pkc1-4 mutation. Interestingly, deletion of either IPK2 or KCS1 restored the MAPK signaling and Slt2 phosphorylation in the pkc1-4 cells and this suppressor effect does not require the kinase activity of Ipk2 or Kcs1. These results indicate a novel role for Ipk2 and Kcs1 InsP kinases as negative regulators of the Pkc1-MAPK cascade and this independently of their InsP synthesis activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 164-175

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2011;1235
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.