Étude du relâcher de loups (Canis lupus lupus) en Russie : méthodes d’élevage, modélisation d’habitat, dispersion et survie

par Laetitia Becker

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de André Ancel et de Andreï Poyarkov.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Les réintroductions et translocations d’animaux dans la nature sont effectuées depuis longtemps par l’homme, souvent pour des raisons cynégétiques ou parfois par accident. Avec l’extinction d’espèces, ces méthodes, avec pour but ultime le renforcement des populations, sont devenues un sujet attrayant en biologie de la conservation. Elles ont été utilisées avec succès chez différentes espèces de mammifères et d’oiseaux. Cependant, en ce qui concerne les grands carnivores, potentiellement dangereux pour l’homme et le bétail, peu d’études se sont intéressées à la faisabilité de réintroduction de prédateurs élevés en captivité. Afin de tester l’efficacité de réintroduction du loup gris, j’ai étudié les 64 individus élevés et relâchés à la Station Biologique « Chisty Les » depuis 1993. L’étude du comportement des loups lors de l’élevage en captivité a permis de dresser des profils comportementaux des individus dont le relâché a été couronné de succès. Le suivi par satellite de loups relâchés n’a donné des résultats qu’à court-terme, mais suffisants pour y voir une tendance à l’adaptation en milieu sauvage. La détermination de leur régime alimentaire par l’analyse d’excréments a montré que les loups se nourrissaient essentiellement de proies sauvages, avec une grande diversité, des insectes aux ongulés, ainsi que de nombreux végétaux. Les résultats de cette thèse démontrent donc la faisabilité de réintroduction de loups élevés en captivité : les individus relâchés présentent des comportements en accord avec leur statut social, ils sont capables de se nourrir, ils se déplacent à distance de l’homme et dispersent vers de nouveaux territoires.

  • Titre traduit

    Experimental release of wolves (Canis lupus lupus) in Russia : raising methods, habitat suitability, dispersion and survival


  • Résumé

    For a long time, human beings have made animal reintroductions and translocations into the wild, often for game reasons, sometimes by accident. With the species‟ extinction, these methods, with the ultimate goal of populations‟ reinforcement, became an attracting subject in conservation biology. They were successfully used with various mammal and bird species. However, concerning the large carnivores, potentially dangerous for human and livestock, few studies inquired about the feasibility of reintroduction of captive-raised predators. So as to test the effectiveness of grey wolf reintroduction, I studied 64 individuals raised and released at the Biological Station “Chisty Les” since 1993. The study of behaviour of wolves during the raising in captivity allowed setting up behavioural profiles of successful individuals. The satellite monitoring of released wolves only gave short-term results, but sufficient to see a trend of adaptation to the wild. Diet assessed by excrements analysis showed that wolves mainly feed on wild prey, with a great diversity, from insects to ungulates, as well as much vegetation. The results of this thesis thus proved the feasibility of captive-raised wolves‟ reintroduction: released individuals display behaviours in accordance to their social status, they are able to find food, and they keep a distance to humans and disperse to new territories.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2011;1204
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9678
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.