Codage des événements dans le temps : Perturbations chez les patients schizophrènes

par Laurence Lalanne-Tongio

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Anne Giersch.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Certains psychiatres décrivent une fragmentation de la perception du temps chez les patients schizophrènes. Nous avons voulu objectiver dans notre travail leurs troubles de la perception du temps. Nous avons d’abord mesuré la fenêtre temporelle chez 18 patients et 18 contrôles. La fenêtre temporelle est définie comme l’intervalle de temps nécessaire pour percevoir que 2 stimuli sont séparés dans le temps. Nous avons montré que les patients ont une fenêtre temporelle élargie. Les patients présentent donc des altérations du jugement temporel explicite. Ces résultats sont indépendants d’un biais de décision et de la présentation des cibles dans deux hémichamps différents. Nous nous sommes intéressés par ailleurs aux réponses des sujets pour des asynchronies très faibles. A ces délais, les sujets ne peuvent pas rendre compte des asynchronies, mais nos résultats suggèrent qu’il existe néanmoins un traitement du signal par les voies visuelles à un niveau implicite. Les deux stimuli seraient traités dans une succession temporelle par les volontaires sains alors que les patients traiteraient isolément le premier stimulus sans tenir compte de la présentation du second. Ce résultat semble être l’indice d’une fragmentation, et persiste en l’absence de fragmentation spatiale. Ces résultats suggèrent une fragmentation temporelle chez les patients qui pourrait être en lien avec des difficultés à anticiper les évènements dans le temps. En conclusion, nous avons montré une dissociation des troubles implicites et explicites du codage des évènements dans le temps, qui pourraient impliquer des troubles élémentaires de l’anticipation.

  • Titre traduit

    Time events coding : About schizophrenic patients’disorders


  • Résumé

    Psychiatrists described a temporal fragmentation at a clinical level in patients with schizophrenia. In our work, we wanted to objectify such an alteration. We measured the temporal window in 18 patients versus 18 controls. The temporal window is defined as the interval needed to discriminate the onsets of two asynchronous stimuli. We found that patients with schizophrenia have an enlarged time window. Patients thus show temporal explicit judgments impairments. These results are independent of a decision bias and are similar when targets are located across hemifields or within the same hemifield. Furthermore, we focused on patients and healthy volunteers’ responses at very short asynchronies. At short asynchronies, subjects are not able to report the asynchrony between stimuli and give the same rate of simultaneous responses as for perfect synchrony. Despite this, our results suggest an implicit processing of the asynchrony. It is as if the two stimuli are processed relative to one another in healthy volunteers, whereas patients would process each stimulus in turn: patients would process the first stimulus as isolated without taking into account the second one. We proposed that this result indicates a fragmentation in time in patients with schizophrenia. We showed that this fragmentation persists in the absence of spatial fragmentation. This fragmentation in patients might be related to a difficulty in anticipating events in time. In conclusion, we showed a dissociation between implicit and explicit disorders related to the coding of temporal events in patients with schizophrenia. These disorders might involve elementary anticipation deficits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-171 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 155-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2011;1065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.