Etude du processus de développement de l'autonomie au cours de la préparation d'une thèse : Le cas d'étudiants en sciences humaines et sociales

par Stéphanie Fischer

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michèle Kirch et de Nicole Poteaux.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Finaliser une thèse de doctorat en sciences humaines et sociales représente un vrai défi pour les étudiants : les taux d'abandon avoisinent 60%. Nos lectures dans les domaines de l'apprentissage et de la réussite universitaire nous ont conduite à poser l'hypothèse forte que, pour mener à bien sa thèse, le doctorant doit nécessairement faire preuve d'une capacité d'autonomie, celle-ci se développe non dans l'isolement, mais en lien étroit avec le milieu universitaire et les autres et s'inscrit dans une affiliation institutionnelle et intellectuelle. Nous concevons l'autonomisation du doctorant autour de quatre axes : le rapport à l'action, aux normes, aux autres et au savoir. L'objectif général est de comprendre en quoi l'étude du processus de développement de l'autonomie des doctorants en sciences humaines et sociales peut apporter un éclairage sur leur persévérance et sur la réussite de leur projet doctoral. Nous avons analysé seize entretiens semi-dirigés en utilisant la méthode des études de cas et en croisant deux types d'analyses complémentaires, restituant la singularité de chaque cas et permettant une comparaison inter-cas. Cette recherche montre que le processus d'appropriation des normes de production du savoir par les doctorants varie en fonction de leur expérience et du sens qu'ils attribuent à ces normes. Pour mener leur projet doctoral, les doctorants mettent en place des stratégies de négociation, de distance et d'interdépendance. Ce travail ouvre des perspectives de recherche sur l'encadrement d'une thèse de doctorat, la co-formation dans un réseau de pairs et la pratique de l'écriture.

  • Titre traduit

    Study on autonomy development during doctoral theses : The case of doctoral students in humanities and social sciences


  • Résumé

    Achieving a thesis in the humanities and social sciences represents a real challenge for students : drop-out rates are estimated around 60%. Our readings in the literature on academic learning and achievement led us to assume that, to achieve a thesis, doctoral students have to possess a high degree of autonomy. The process of autonomy development requires that the student be not isolated but in interaction with the environment and with other people and that he or she achieve institutional and intellectual affiliation. Our theoretical framework led us to define the autonomy development process around four main lines : action, rules, others and knowledge. The main purpose of this research was to understand to what extent the study of the process of autonomy development of doctoral students in humanities and social sciences can contribute to the understanding of their perseverance process and of the achievement of their doctoral degree. Sixteen semi-directed interviews were analyzed using a qualitative approach based on case studies. Two complementary analyses were carried out : a vertical analysis in order to highlight the dynamics of individual cases and a horizontal analysis allowing a comparison between individual cases. The present research shows the rules expressed by doctoral students are depending on the student’s experience and on the meaning he or she confers to the rules. The study of autonomy development enabled us to identify strategies linked to negotiation, distance and interdependence. Our work opens new research perspectives on doctorate supervision, on peer support in the learning process during doctoral studies and on the writing practice and process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (285 p., 90 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 267285

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de psychologie et des sciences de l'éducation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011-FISCHER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.