Au temps du brame. . . : les représentations de la chasse dans l'oeuvre de Gustave Courbet (1819-1877) et dans la peinture allemande contemporaine

par Gilbert Titeux

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Roland Recht.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Les peintures de chasse de Gustave Courbet diffèrent profondément de la réalité cynégétique que perçoivent les chasseurs français du XIXe siècle. Si cette différence peut s'expliquer par la nécessité contemporaine de réaliser une peinture post-moterm, en ayant recours au gibier mort, à sa photographie et à la taxidermie, elle montre aussi une relation très ambigüe de Courbet à la vénerie classique, qui semble susciter, de la part du peintre, une véritable "dénégation" au sens psychanalytique du terme. En fait, Courbet reste fondamentalement un de ces paysans-propriétaires qui s'étaient vu octroyer le droit de chasse en 1789, mais qui, du fait de la raréfaction du gibier après la Révolution, en étaient réduits à chasser surtout le petit gibier, à tir et aux chiens courants. Bien différente de celle de Courbet est la peinture cynégétique allemande contemporaine, dont le Deutsches Jagdmaler-Album de Hegewald, paru en 1881, nous permet de découvrir vingt-six des auteurs les plus célèbres. Cette peinture s'organise selon une typologie qui permet de dégager douze types différents : de la peinture d'histoire à l'illustration d'un texte, en passant par la peinture d'un paysage, la nature morte, le portrait, la peinture de genre etc. Quatre thèmes y sont privilégiés : la Jagdidylle, cette représentation du chasseur amoureux, le Wilderer, figure mythique des montagnes, le Sonntagsjäger, cette caricature de l'amateurisme cynégétique, et le röhrender Hirsch devenu un archétype du kitsch. Mais cette peinture se distingue aussi par son "naturalisme" marqué par les conventions académiques tout à l'opposé du "réalisme" novateur de certains peintres allemands comme Leibl et Sperl, profendément marqués par la force déconstructrice du Francais Courbet. Celui-ci pulvérise littéralement les différents types de peinture cynégétique et manifeste avant tout sa liberté. Celle de rêver. Son "Rut de printemps" sonne ainsi, de façon prémonitoire, la fin du brame, du "röhrender Hirsch", dans la peinture de chasse. . .

  • Titre traduit

    In the time of breamer. . . The hunting representations in the work of Gustave Courbet (1819-1977) and in contemporary german painting


  • Résumé

    Gustave Courbet's hunting pictures differ profoundly from hunting realites that perceive the french huntersof the 19th century. If this difference can be explained by the contemporary need to achieve a "post-mortem" painting, using died game, photography and taxidermy, it also shows a very ambiguous relationship pf Courbet to the french classical hunting, which seems to create, on the part of the painter, a real "negation", in the psychoanalytic meaning of this word. In fact, Courbet remains fundamentally one of these peasant-owners, who were granted the right to hunt in 1789, but which, because of the scarcity of the game after the revolution, were reduced to hunt especially small game and to shoot with hunting hounds. Quite different from that of Courbet is the contemporary German hunting painting, including the Deutsches Jagdmaler-Album of Hegewald, published in 1881, allows us to discover twenty-six of the most famous authors. This painting is organized to according to a typology that allows to identify twelve different types : from the painting of history to the illustration of a text, including landscape painting, still life, portrait, genre painting, etc. Four themes are privileged : the "Jagdidylle", this representation of the love hunter, the "Wilderer", a mythical figure of the mountains, the "Sonntagsjäger", this caricature of hunting amateurism, and the "röhrender Hirsch" become an archetype of kitsch. But this painting is also distinguished by its "naturalism" marked by academic conventions, just opposite of the innovative "realism" of some german painters such as Leibl and Sperl, deeply marked by the deconstructive force of the french Courbet. He literally sprays different types of hunting painting and manifest all his liberty. The liberty of dreaming. His "Spring rut" sounds of premonitory way, the end of braemer, of the "röhrender Hirsch" in hunting pictures. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par les Presses du réel à [Dijon]

Au temps du brame : les représentations de la chasse dans l'œuvre de Gustave Courbet et dans la peinture allemande du XIXe siècle, 1800-1900


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, p.I-XCVI

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4638
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par les Presses du réel à [Dijon]

Informations

  • Sous le titre : Au temps du brame : les représentations de la chasse dans l'œuvre de Gustave Courbet et dans la peinture allemande du XIXe siècle, 1800-1900
  • Dans la collection : Œuvres en sociétés
  • Détails : 1 vol. (569 p.)
  • ISBN : 978-2-84066-605-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 557-562. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.