La pensée symbolique de Romanos le Mélode

par Christelle Mulard

Thèse de doctorat en Théologie protestante. Antiquité du christianisme

Sous la direction de Rémi Gounelle.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    The symbolical thinking of Romanos the Melodist


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail représente la première étude synthétique de l'ensemble de l'oeuvre considérée comme authentique du célèbre hymnographe constantinopolitain du 6ème siècle : Romanos le Mélode. Peu intéressée au kontakion lui-même, dont cette oeuvre signe l'apogée, l'étude se porte sur l'organisation en réseaux symboliques des images et métaphores grâce auxquelles est décrit l'oeuvre de Salut accomplie en Christ. Certainement bilingue, le prédicateur-poète s'inspire fortement de son héritage syriaque, et notamment d'Ephrem, tout en manifestant une priorité pastorale, qui le rapproche davantage encore de Jacques de Saroug, évêque syriaque quasi-contemporain; comme lui, Romanos le Mélode est avant tout un pasteur d'âmes, peu versé dans les débats doctrinaux, mais consacré à l'édification spirituelle de ses auditeurs. Les différents réseaux symboliques analysés sont : le printemps spirituel de la Résurrection, l'arbre et le fruit, l'huile et la corne, la pierre et la maison; un traitement plus long est réservé au vaste ensemble de symboles gravitant autour de la métaphore du Christ comme médecin et de la guérison spirituelle, thème favori déjà chez Ephrem. Le dernier chapitre est réservé au symbole du vêtement, particulièrement lié au baptême et très important dans le christianisme syriaque, avant un excursus consacré à la symbolique solaire très ancienne, et au lien particulièrement fort entre la figure du Christ et celle de Joseph, considéré comme son meilleur antitype vétérotestamentaire. La conclusion générale s'ouvre sur l'étude d'un fragment de kontakion chantant Romanos le Mélode lui-même, que sa célébrité a très vite inscrit aux rangs des saints de l'Eglise orientale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (461 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 431-453. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.728,2011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.