Le corps sous le regard : la fonction de visage comme point d'articulation pulsion-fantasme

par Pascale Mullot-Blum

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Gérard Pommier.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Cette recherche en psychologie cherche à cerner comment s’articulent, pour un sujet, pulsions, fantasmes et nomination. Il s’agit d’une synthèse théorico-clinique visant à définir un concept nouveau, la fonction de visage et à interroger l’intérêt d’un tel outil conceptuel dans la clinique différentielle, dans la compréhension du processus transférentiel mais aussi dans une analyse plus sociétale de l’hégémonie actuelle de l’image. Tirant des champs épistémologiques de la littérature, la représentation en peinture, l’histoire, la mythologie, l’anthropologie et la philosophie une réflexion concernant le caractère à la fois réel, imaginaire et symbolique du visage, elle propose une dialectisation de ces apports avec la théorie psychanalytique, en particulier celle de la pulsion, du fantasme et de l’identification. Le visage ne se réduit pas à la face. Il apparait comme artéfact, opérateur de la construction désirante du sujet qui fait porter à l’autre son regard, dans ce qu’il révèle de sa division. Il constitue une mise en scène du rapport du sujet à sa castration. Lieu du passage d’une opération intersubjective (branchement et transfert de pulsionnalité) à une opération intrasubjective (transmutation, fantasmatisation) il procède du pulsionnel et de son refoulement. Mais amarrage pulsionnel et habillage fantasmatique ne peuvent s’exercer que dans une dimension symbolique, de transfiguration, de témoignage et de capitonnage. Comme la parole et le nom, la fonction de visage permet au sujet de sortir de l’équivalence des images ou des signifiants, pour marquer un point de certitude, de reconnaissance, d’appel, un Heim.

  • Titre traduit

    The body under glance : the function of visage as a point of articulation drive-fantasy


  • Résumé

    This research into the field of psychology focuses on the articulation process between body drives, fantasies and naming. This synthesis of theory and clinical practice attempts to define a new concept, the function of visage and examines the value of this conceptual tool in the differential psychology, the understanding of transference engagement and the analysis of the importance of image in modern society. It refers to different epistemological areas, literature, painting representation, concept history, mythology, anthropology and philosophy to derive arguments about both the real, imaginary and symbolical natures of the visage. A dialectisation of these contributions is proposed, based on psychoanalytic theories, with particular references to the theories of drive, fantasy and identification. Visage should not be reduced to the tangible and intersubjective part of the human face. It integrates the figure attraction and support effect and can be understood as an artifact, a mainspring of desire construction, by the subject letting the other wear his glance, which reveals his subjective division. This constitutes an enactment of the subject’s relation to his castration. As a place of transition from intersubjective activity (connection and drive transfert) to intrapsychical process (transmutation, fantasmatisation) it is related with both drive and suppression. But anchoring drives and dressing fantasies can be achieved only with a symbolical dimension, a transfiguration. In the same way as word and name, the function of visage allows the subject to leave out the images and signifiers equivalence, to keep a point of certainty, recognition, call, a “Heim”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 329-336

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011STRA1062
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.