Le "Discours égyptien" d'Aelius Aristide : édition critique, traduction et commentaire

par Constantin Raïos

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité. Philologie classique

Sous la direction de Aelius Aristide et de Laurent Pernot.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Le Discours égyptien d’Aelius Aristide (117-180 ap. J. -C. ) constitue un ouvrage consacré aux motifs de la crue périodique du Nil, un fleuve qui semblait braver les lois naturelles en grossissant en été et en décroissant en hiver. Dans l’Antiquité, ce paradoxe fut étudié par nombre d’auteurs qui, avant la parution dudit discours, avaient proposé une pléthore de théories. Néanmoins, le vrai objectif d’Aristide n’est pas de résoudre l’énigme scientifique. En réfutant toutes les théories déjà élaborées par la tradition, l’orateur veut prouver que le Nil est de nature divine et qu’ainsi son comportement reste inexplicable. Après une collation soigneuse du texte de tous les manuscrits médiévaux connus et compte tenu des données historiques, il a été possible d’élaborer une nouvelle édition critique du texte et de l’ensemble de ses scholies. La traduction, que nous proposons, repose sur une nouvelle analyse du texte grec et fournit des interprétations de passages qui n’avaient pas été correctement traduits par nos devanciers. Enfin, le commentaire vise à discuter des problèmes qui ont été brièvement abordés dans l’introduction, à ajouter des explications critiques qui ne pouvaient pas être placées dans l’apparat, et à justifier le choix de la traduction en maints cas.

  • Titre traduit

    ˜The œ"Egyptian discourse" of Aelius Aristides : critical edition, French translation and commentary


  • Résumé

    The Egyptian Discourse of Aelius Aristides (117-180 CE) is a treaty on the causes of the annual flooding of Nile, a river that seemed to defy the laws of nature by overflowing its banks in summer and by receding in winter. Prior to the publication of Aristides’ discourse, this paradox had already been studied by many authors and a great number of theories had been proposed. However, the goal of the orator is not to find an explanation for the enigma. While refuting all theories put forth by his predecessors, Aristides wishes rather to prove that the Nile is divine and in this way, that its behavior remains inexplicable. After carefully collating all known medieval manuscripts and taking the historical data into consideration, it has been possible to produce a new critical edition of the text and all its scholia. The French translation is based on a new approach to the Greek text and explains passages that other translators have hitherto misinterpreted. Finally, the commentary aims to discuss problems only mentioned in the introduction, to add a variety of critical explanations that could not be included in the apparatus, and to justify translation choices in some cases.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (502 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-434. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Mi 1508
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.