La culture religieuse des adolescents en France et en Allemagne : des connaissances aux défis de l'exculturation, de la popularisation et de l'altérité

par Bruno Michon

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne-Sophie Lamine et de Hubert Knoblauch.

Soutenue en 2011

à Strasbourg en cotutelle avec Technische Universität Berlin .


  • Résumé

    Cette recherche sur la culture religieuse des adolescents français et allemands est une contribution à la sociologie des religions, des connaissances et aux sciences de l’éducation. Dans ce travail, nous cherchons à comprendre les modalités de construction d’un stock de connaissance sur les religions au sein d’une population dont on postule depuis les années 80 l’inculture religieuse. Après être revenu sur l’histoire du «topos» de la perte de culture religieuse et à l’aide d’une enquête qualitative et quantitative construite à l’aide des outils théoriques de la sociologie issue de la phénoménologie, nous avons étudié le «stock de connaissance» sur différentes religions antiques et contemporaines. Dans un premier temps, cette recherche nous a permis de révéler l’importance des connaissances informelles sur le sujet des religions. A l’encontre des idées traditionnelles sur la connaissance, les médias (télévision, Internet, jeux vidéo) et le groupe de pairs occupent une place au moins aussi importante que la famille ou l’école. Ce phénomène s’applique autant aux adolescents français que allemands. Dans un deuxième temps, nous avons constaté l’importance de la situation de pluralité religieuse dans l’acquisition de connaissances sur le religieux. Nous avons enfin cherché à approfondir le phénomène «d’exculturation» (éloignement de la culture française et allemande majoritaire du christianisme) à l’aide de celui de la popularisation (diffusion du marqueur religieux dans des sphères non religieuses).

  • Titre traduit

    Between popularization, exculturation and otherness : the religious knowledge of French and German teenagers


  • Résumé

    In this work I aim at understanding the broad consensus on the topos of “the loss of religious knowledge among French teenagers”. The research begins with an historical study on this topos. Then, I discuss the issue of the modality of construction, among French and German teenagers, of a "stock of knowledge" about religion. Thanks to a qualitative and quantitative study conducted by means of phenomenological oriented sociology, I have studied the individual knowledge on five different religions : Christianity, Judaism, Islam, Buddhism, Hinduism. This research brings to light that informal knowledge (medium, peers group) plays a more effective role than formal knowledge (school, family) in the teenagers contructed ideas about religion, and that this phenomenon works for French teenagers as well as for the Germans. Further, this work reveals the importance of a situation of religious plurality for the acquisition of knowledge about religion. Lastly, I have tried to understand the phenomenon of exculturation (the dissociation of the French and German mainstream culture from Christianity) with the help of the concept of popularization (dissolution of the boundaries between religiously marked and unmarked communication).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (680 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 537-570. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011STRA1030
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.