La Prose littéraire d'exil : Vintila Horia, Constantin Virgil Gheorghiu et L.M.Arcade

par Claudia Drãgãnoiu

Thèse de doctorat en Littérature roumaine

Sous la direction de Hélène Lenz et de Mihai Zamfir.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Le problème posé par la littérature d'exil après la chute du régime communiste, en 1989, n'est plus de la rendre familière aux lecteurs roumains. Notre but maintenant devrait être la synchronisation de cette littérature, ayant souvent des dimensions impressionnantes, avec la création artistique du pays d'origine, bref en trouver un canon littéraire commun. Les auteurs qui font l'objet de cet ouvrage - Vintilă Horia, Constantin Virgil Gheorghiu et L. M. Arcade - ont fait de l'exil le point de départ de leur œuvre, en affirmant que l'exil est par excellence la condition de l'homme au XXème siècle. Un des buts de cet ouvrage est de trouver des éléments communs dans les oeuvres, bien différentes, des trois écrivains roumains (Horia, Gheorghiu, Arcade) pour lesquels le sentiment de dépaysement est devenu le signe du tragisme existential ; l'autre vise à établir une correspondance entre l'évolution de la littérature écrite à l'étranger et celle soumise aux rigueurs communistes, ayant comme critère initial la période de création.

  • Titre traduit

    Exile literary prose : Vintila Horia, Constantin Virgil Gheorghiu, L.M. Arcade


  • Résumé

    The challenge raised by exile’s literature nowadays is not only to become familiar with it. Our main purpose should be now to synchronize this literature, impressive in size, with the artistic creation from Romania, briefly to find a common literary canon. The writers subjected to analyze -Vintilă Horia, Constantin Virgil Gheorghiu and L. M. Arcade – created their literary work based on the notion of exile. The authors applied this notion to other domains and came to the conclusion that it represents the leading feature of 20th century man. One of the main purposes of this thesis is to find common elements in the literary work of three Romanian writers (Horia, Vintila and Arcade) for whom the feeling of alienation from their own country represents a sign of tragic existence; my other goal aims to establish a connection between the evolution of the literature written abroad and the one subjected to the rigors of the communist regime, considering the criterion of the creation period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury. Reproduction sur microfiches non autorisée par l'auteur
  • Annexes : Bibliogr. f. 140-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.