L' institutionnalisation de la fonction d'assistante maternelle : la reconfiguration de l'économie domestique

par Anne Isabelle Tirmarche

Thèse de doctorat en Sociologie. Conflits, identités, cultures

Sous la direction de Serge Ebersold.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’institutionnalisation de la fonction d’assistante maternelle dans la société française n’est autre que le produit de la reconfiguration de l’économie domestique en économie marchande. Ce processus vise d’une part à donner une aura publique à l’économie domestique pour réorganiser le marché du travail, réinvente d’autre part le cadre d’administration des responsabilités parentales dans un contexte de délégation partielle et quasi-quotidienne de la parentalité. Pour formaliser cette institutionnalisation, l’Etat organise un système d’échanges de prestations économiques à charge d’un groupe social, les classes populaires, validant une division sexuée du travail social. Par ce système il tente d’assurer le maintien de la cohésion sociale, mais renforce insidieusement la reproduction sociale des modèles, des statuts et des rapports de force entre classes. Pour élaborer notre problématique nous avons appréhendé la fonction remplie par les assistantes maternelles comme un fait social total qui interpelle, selon Marcel Mauss, la société et nombre de ses institutions. La période que nous avons prise en référence s’étale du 23 décembre 1874 au 25 juin 2005. 1874 marque le début d’une législation organisant l’activité des nourrices sous la Troisième République, 2005, la différenciation de l’activité d’assistante maternelle de celle d’assistant familial sous la Cinquième République. Pour vérifier le postulat d’une mise à profit de prédispositions de classe par l’Etat français, nous avons interrogé deux populations d’assistantes maternelles, par le biais d’entretiens et de questionnaires. Nous avons étudié rapports, débats et projets de lois. Notre travail s’articule en trois parties. La première présente notre problématique et nos éléments de méthodologie. La seconde dépeint l’émergence de la fonction d’assistante maternelle, sa professionnalisation et interroge les institutions que celle-ci interpelle. La troisième fait état des données que nous avons recueillies et les met en lien avec la thèse que nous défendons.

  • Titre traduit

    ˜The œInstitutionnalisation of the child minder profession : re-engineering the domestic economy


  • Résumé

    The institutionalisation of the child minder profession as the assistante maternelle, which is a French specific job title, comes from the re-engineering of the domestic economy into a market economy. This process aims, on one hand, at giving a public dimension to the domestic economy in order to organise the labour market. On the other hand this change re-designs the way parental responsibilities are administrated by the State in a context where these are partially and almost daily delegated. The State materialised this institutionalisation through a system, supported by the popular class, of economical services which acknowledges the sexual division of the social sector. With that system the State wishes to maintain the social cohesion. But at the same time the State promotes the continuity of social models, status and power equilibrium between classes. To define the problematic of my work I question the child minder occupation as a fait social which, according Marcel Mauss, relates to the society and its institutions. This thesis covers the timeframe from the 23rd of December 1874 to the 25th of June 2005. 1874 marks the first legislation organising the child minder profession. 2005 is the time when the assistante maternelle occupation and the assistant familial occupation were defined as different by the government. To verify the axiomatic that the French State used predispositions of some social classes to structure the child minder profession, I have interrogated two populations of assistantes maternelles. I conducted this research through face to face interviews and questionnaires, and completed this research with the analysis of reports, debates and laws. This thesis is organised in three parts. The first part establishes the problematic and places all the methodological elements. The second part develops the emergence of the assistante maternelle occupation, its professionalisation and interrogates the institutions that manage it. The third part relates to the data gathered and links them to the thesis defended in this work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (335 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 283-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.