De la pratique médicale à la pratique culinaire : alimentation et diététique arabe médiévale

par Véronique Pitchon

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Georges Bischoff.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Comment la relation existant entre diététique et santé a affecté la cuisine arabe et le goût des mangeurs ? C'est cette question qui est à l'origine de ce travail. En prenant pour objet d’étude la cuisine, nous nous sommes intéressée à l’impact de la médecine et de ses préceptes sur les modes de vie. L'étude se situe dans le monde arabe médiéval entre les IXe et XIVe siècles. Le travail se scinde en deux parties. La première étudie l'intégration du modèle médical grec dans la science arabe, ainsi que la redéfinition qu'en ont proposé les scientifiques arabo-musulmans, en particulier pour la pharmacopée et la diététique. La deuxième s'interroge sur l'assimilation de pratiques scientifiques, dans une réalité quotidienne, celle de se nourrir. Les questionnements soulevés ont été approfondis avec le souci d'inscrire cet acte quotidien dans une dimension sociale plus large afin d'appréhender l'acte de manger non pas seulement comme une pratique obligatoire ou une réalité biologique mais aussi en l'utilisant comme outil descriptif des hiérarchies sociales. Les consommations restent fortement marquées par des critères essentiellement économiques, mais il existe une certaine homogénéité des modèles alimentaires et des discriminants gustatifs au sein des groupes sociaux étudiés (Les malades, les riches, les nomades, les gens ordinaires). A la table des élites, le repas est un marqueur des hiérarchies sociales, mais en dehors des cercles princiers, ce sont les règles d'hospitalité et de générosité qui gouvernent les repas et en font une communion ritualisée où la mise en forme est tout aussi importante que le contenu.

  • Titre traduit

    From a medical to a culinary practice : Medieval Arabic food and dietetics


  • Résumé

    How did the existing relationship between health and dietetics affect both Arabic cooking and popular taste in cuisine during the period from the 9th to 14th centuries within the Islamic-Arabic world? This question was fundamental to the origin of the work. By focusing objectively upon cooking as a central theme of study, within the given geographic and chronological intervals, our interest in better understanding the impact of medical discourse via the kitchen medium and its integrative effect upon the way of life, led to the study outlined below. The work was separated into two parts. The first dealt with the understanding of the mode of integration of the Greek medical model into Arabic science to be redefined in particular for the two principal branches of medicine: pharmacology and dietetics. Subsequently, we have wonder about how scientific practices, such as medical treating, have been assimilated into an everyday activity, namely eating. In examining these questions it became a requirement of progress to perceive this daily act within a wider social dimension in order to comprehend the action of eating, not only as a compulsory activity or as a biological necessity but also as a determinant of social hierarchies. F food consumption is governed principally by economical factors, there is a remarkable homogeneity of the dietary habits of the food models and tastes for the social groups that we have taken into account (sick, poor, rich, itinerant and ordinary people). On the table of the noble, a meal appears to be an object of power and is used to affirm upper social hierarchy while beyond the court meals are generally governed by rules of hospitality and generosity and appear to be a ritualistic communion where the form is as important as the content.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (655 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 607-655

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011,2
  • Bibliothèque : Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.