Métamorphoses permanentes : image du corps reproduite, entre filiation et engendrement

par Anke Vrijs

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Jean-François Robic.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Partie de l'intuition des liens intrinsèques entre corps et image, nous constatons que le corps et son image suscitent de nombreuses questions. Si pendant des siècles les filiations d'une image à l'autre étaient assez lisibles - copie, reprise, répétition, interprétation, plagiat ou remake par exemple -, aujourd'hui l'image du corps et les transformations multiples de cette image s'intègrent dans une démarche oscillant entre un travail sur l'image unique et l'image multiple. Copie et original sont des notions qui se brouillent et qui perdent leurs sens premier. Production et reproduction d’images se confondent. L'image se présente plutôt comme étant en transition dont les étapes de transformation successives sont plus ou moins lisibles. Nous postulons et supposons alors que l'image transformée est hybride (elle contient du neuf et de l'ancien, palimpseste et souvenir). L'interdépendance des images nous mènera à supposer que l'image est en métamorphose permanente, autrement dit, à voir si la production de l'image ne serait pas également recréation de celle-ci. Se pose alors la question du modèle en relation avec la production et la métamorphose par la reproduction partielle ou complète. Nous supposons que d'un médium à l'autre, l'image pourrait être recréée et que cette recréation se ferait au profit du mode de la récréation, du jeu.

  • Titre traduit

    Permanent metamorphosis : the image of the body reproduced, between filiation and generation


  • Résumé

    Starting from the intuition that body and image are closely linked, we have then observed that this connection raises some interesting questions. Considering that for centuries, the relations of one image to another had been easily identifiable, it is to be admitted that today, the image of the body and its numerous transformations is part of a process involving a constant dialogue between unique and multiple images. The concepts of copy and original have become blurred and have lost their primary meaning. Actually, the production and reproduction of images have gotten mixed up. The image should therefore be considered as being in permanent transition, the steps of its successive transformations being more or less legible. We postulate and suppose that the transformed image is a hybrid, containing new and ancient elements, superimpositions and memories. The interdependence of images leads us to consider that the image is in a state of permanent metamorphosis and that its production may also be a re-creation. This raises the question of the relationship between the model, the production process and the idea of metamorphosis through partial or total reproduction. We suppose that from one medium to the other, the image can be recreated. This recreation could then lead to the idea of fun and games.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 236-248 Notes bibliogr.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TR.2011.VRIJS
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.