La photographie contemporaine comme démarche plasticienne : entre représentation et déconstruction

par Paul Di Felice

Thèse de doctorat en Arts plastiques, théorie, pratique et sciences des arts

Sous la direction de Germain Roesz.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Starting with a corpus begun in the 1980s, the research raises questions about the artistic approach in photography. Primarily characterised by the reappropriation of the status of an artwork by provoking the slippage of indexicality towards iconicity, this approach makes contemporary photography evolve towards immateriality by passing from picture to projection. N approaching the founding texts of a genealogy of photographic thought, the thesis is related to previous studies carried out on the inter-relationship between the Fine Arts and photography, based on concepts of representation, index, icon and deconstruction. By becoming contemporary artwork, photography liberates itself from the authority of the camera and exposes the field of vision to the imperfection of experimentation and the hybridization of the visual medium. The experience of artistic appropriation of the photographic reveals the artistic approach through the gap between what is experienced and represented, the visible and the invisible, what is recorded and what is constructed. This approach is also characterised by the detachment of the recording of the real in favour of a reappropriation of models, a substitution of a reconstructed reality as well as a representation of a virtual world. Exposure to the imaginary enables a distancing from the real and a pictorial recreation of the real world around us. As indicated by the preposition between, in the sub-title, this research also explores the new territory characterised by the intertextual, trans-medial and interactive aesthetic of contemporary photography.

  • Titre traduit

    Contemporary photography as artistic approach : between representation and deconstruction


  • Résumé

    A partir d’un corpus commencé dans les années 80, la recherche pose la question de la démarche plasticienne en photographie. Se caractérisant d’abord par la réappropriation du statut d’œuvre d’art en provoquant le glissement de l’indexicalité vers l’iconicité, cette démarche fait évoluer la photographie vers l’immatérialité, en passant du tableau à la projection. En abordant les écrits fondateurs d’une généalogie de la pensée photographique, la thèse s’inscrit dans la lignée d’études réalisées sur les interrelations entre les arts plastiques et la photographie autour des concepts de représentations, d’index, d’icônes et de déconstructions. En devenant une œuvre contemporaine, la photographie se libère de l’autorité de l’appareil photographique et ouvre le champ de vision à l’imperfection de l’expérimentation et à l’hybridation du médium visuel. L’appropriation artistique du photographique révèle la démarche plasticienne à travers les écarts entre ce qui est vécu et représenté, entre ce qui est visible et invisible, entre ce qui est enregistré et construit. Elle se caractérise par le détachement de l’enregistrement du réel en faveur d’une réappropriation de modèles, d’une substitution d’un réel reconstruit ainsi que d’une représentation d’un monde virtuel. L’ouverture à l’imaginaire permet une distanciation du réel et une recréation imagée du propre monde environnant. Comme l’indique la préposition entre, du sous-titre, elle explore aussi le nouveau territoire caractérisé par une esthétique intertextuelle, trans-médiale et interactive de la photographie contemporaine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (351 p.-126 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 342-351. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2011
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2011

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4481
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.