Crise et improvisation organisationnelle : les leçons de quatre études de cas

par Edmond Passe

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Liouville.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .


  • Résumé

    Cette thèse vise à étudier les comportements d’improvisation et de non-improvisation en situation de crise. L’objectif poursuivi est de comprendre sous quelles conditions et pourquoi les acteurs au sein d’une organisation improvisent ou non lorsqu’ils sont confrontés à une situation de crise. La recherche est exploratoire, s’inscrit dans une épistémologie de réalisme critique et a été menée sur la base d’un raisonnement adductif. Elle repose sur une approche qualitative fondée sur l’étude de quatre cas d’organisations ayant été soumises à des situations de crise pour lesquelles elle étudie les phénomènes d’improvisation (ou non) à trois niveaux : individuel, groupe (le service) et collectif (l’organisation). L’analyse des résultats de la recherche s’articule autour de trois axes. Elle consiste d’abord en une qualification des comportements en situation de crise. Elle porte ensuite sur un repérage des facteurs explicatifs des comportements conduisant à la proposition d’un cadre conceptuel de l’improvisation distinguant improvisation déductive et improvisation inductive. Enfin, elle énonce des implications managériales de la recherche relatives à la conduite de l’improvisation en situation de crise.

  • Titre traduit

    Crisis and organisational improvisation : lessons from four case studies


  • Résumé

    This thesis aims to study the behaviors of improvisation and non-improvisation in crisis. The objective is to understand under what conditions and why organization actors improvise or not when they are faced with a crisis situation. The research is exploratory, conducted out of an epistemology of critical realism and was carried out on the basis of adductive reasoning. It is based on a qualitative approach based on the study of four cases of organizations having been subjected to crisis situations for which it studied improvisation phenomena (or not) at three levels : individual, group (the service) and collectiv (organization). The analysis of the results focuses on three axes. It is first a characterization of behavior in crisis. It then deals with a tracking of the explanatory factors of behaviors leading to the proposal for a conceptual framework of improvisation, standing out deductive and inductive improvisation. Finally, It sets out research managerial implications relating to the conduct of improvisation in a crisis situation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 p.-234 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 318-336

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2011/PAS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.