Recent evolutions in the funding of public research : theoretical and applied analyses

par Haniyeh Seyed Rasoli

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Llerena.

Soutenue en 2011

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Évolutions récentes du financement de la recherche publique : analyses théoriques et empiriques


  • Résumé

    Cette thèse analyse les conséquences de certaines évolutions récentes de la structure de financement des acteurs de la recherche publique (université et organisme public de recherche) survenues dans les années 2000, et notamment la diversification des sources de financement et la création de l'Agence Nationale pour la Recherche (ANR). Elle est composée de quatre chapitres portant chacun sur une thématique spécifique. Le premier chapitre est une revue de littérature en économie de la science. Dans le deuxième chapitre, nous présentons un panorama au niveau des établissements français, appuyé par des indicateurs statistiques synthétiques, de l'évolution des financements contractuels ainsi que des outputs de la recherche (les publications et les brevets). L'analyse porte sur 28 universités françaises sur la période allant de 2000 à 2007 pour les financements et les brevets, et de 2003 à 2007 pour les publications. Dans le troisième chapitre, nous traitons la question de la complémentarité ou de la substituabilité des différents financements accordés aux acteurs de la recherche publique. Ce chapitre est constitué d'une partie théorique et d'une partie empirique. Le dernier chapitre est consacré spécifiquement aux fonds attribués par l'ANR. Après une présentation des principales caractéristiques du dispositif au niveau national, nous analysons de manière plus approfondie les comportements de candidature des chercheurs et le processus de sélection de l'agence. Une application est faite sur les données de l'Université Louis Pasteur.


  • Résumé

    This thesis analyses the ongoing evolutions of the funding of universities and public research organizations. We first document and analyse these evolutions. They point toward an increase in the mix of public and private funds, and the development of new external funding. We thus investigate theoretically how public and private funds are combined in the production of knowledge. We study thoroughly the questions of substitutability and complementarity between the different types of funds, and the consequences of shocks in the availability of those funding on the labs behaviour. We are also willing to assess the design of competitive public fund policies, through the set of incentives they create. We investigate this question in an empirical analysis on the Agence Nationale de la Recherche, where we portray the types of researchers who apply, as well as the selection made by the Agence Nationale de la Recherche.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2011/SEY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.