Les politiques du développement durable. : Gouverner l'environnement dans les villes françaises et britanniques (1970-2010)

par Vincent Béal

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Gilles Pinson et de Joseph Fontaine.

Soutenue le 30-11-2011

à Saint Etienne , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) .

Le président du jury était Patrick Le Galès.

Le jury était composé de Sabine Barles, Patrick Hassenteufel, Roger Keil.


  • Résumé

    Ce travail explore le rôle des enjeux environnementaux dans les transformations de l'action publique urbaine.Basé sur quatre études de cas (Nantes et Saint-Étienne en France, Leicester et Manchester au Royaume Uni),il analyse l'émergence des questions environnementales sur les agendas urbains et leur influence sur latransformation des politiques urbaines et des modalités de gouvernement des villes. En croisant lesperspectives théoriques de la sociologie de l'action publique et des travaux portant sur le gouvernement desvilles et l'économie politique urbaine, cette thèse montre que trois emblèmes se sont succédé dans la gestionurbaine de l'environnement : l'emblème "écologie urbaine" avec son cadrage militant dans les années 1970et 1980, l'emblème "développement durable" avec son cadrage entrepreneurial dans les années 1990 et2000 et, enfin, l'emblème « changement climatique » avec son cadrage néo-managérial depuis 2005. Cettepériodisation de la gestion de l'environnement en ville et de ses transformations souligne l'importancecroissante des villes en tant qu'échelles de régulation et de construction de la problématiqueenvironnementale. Toutefois, cette montée en puissance des villes ne s'accompagne pas du renforcementdes espaces publics locaux dans le domaine de l'environnement. Si on assiste bien à une recomposition desrapports politique/société, elle prend plus la forme d'une distanciation des liens entre élites politiques etsociétés urbaines. En participant au recentrement des activités des élus urbains sur la production despolitiques urbaines et au filtrage des acteurs considérés comme n'étant pas« responsables», les politiquesurbaines d'environnement accompagnent la mise en place de formes oligarchiques et post-démocratiques degouvernement des villes.

  • Titre traduit

    The politics of sustainable development : Governing the environment in French and British cities (1970-2010)


  • Résumé

    This dissertation provides an analysis of the influence of environ mental issues on the transformation of urbanpolicy-making. Based on four case studies (Nantes and Saint-Etienne in France, Leicester and Manchesterin the United Kingdom), it examines the rise of environ mental issues on urban agendas and its influence inthe transformation of urban policies and urban governance. Built around three main theoretical perspectives- public policy analysis, urban political science and urban political economy -, this work shows that urbanenviron mental management has been shaped by three different emblems : the emblem of« urban ecology »with its grass roots frame in the 1970s and 1980s, the emblem of « sustainable development » with itsentrepreneurial frame in the 1990s and 2000s, and, finally, the emblem of « climate change » with its newmanagerial and control frame since 2005. This periodisation of urban environmental management stressesthe rise of cities as prominent scales of environ mental regulation and construction. However, this rise has notbeen synonymous of a strengthening of local public spaces around environ mental issues. It is argued thatthe reshaping of state/society relationships has led ta a gap between urban political elites and urbansocieties. By helping ta reshape political elites' activities towards the production of urban policies and tamarginalise actors who are not considered as «responsible», urban environmental policies have supportedthe roll out of oligarchie and post-democratie patterns of urban governance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.