ID Photograph hashing : a global approach

par Andreea Smoaca (Smoacà)

Thèse de doctorat en Image Vision Signal

Sous la direction de Thierry Fournel et de Vasile Lazarescu.

Le président du jury était Teodor Petrescu.

Le jury était composé de Patrick Bas, Jean-Marie Becker, Philippe Bolon, Dinu Coltuc, Alexandru Isar.


  • Résumé

    Cette thèse traite de la question de l’authenticité des photographies d’identité, partie intégrante des documents nécessaires lors d’un contrôle d’accès. Alors que les moyens de reproduction sophistiqués sont accessibles au grand public, de nouvelles méthodes / techniques doivent empêcher toute falsification / reproduction non autorisée de la photographie d’identité. Cette thèse propose une méthode de hachage pour l’authentification de photographies d’identité, robuste à l’impression-lecture. Ce travail met ainsi l’accent sur les effets de la numérisation au niveau de hachage. L’algorithme mis au point procède à une réduction de dimension, basée sur l’analyse en composantes indépendantes (ICA). Dans la phase d’apprentissage, le sous-espace de projection est obtenu en appliquant l’ICA puis réduit selon une stratégie de sélection entropique originale. Dans l’étape d’extraction, les coefficients obtenus après projection de l’image d’identité sur le sous-espace sont quantifiés et binarisés pour obtenir la valeur de hachage. L’étude révèle les effets du bruit de balayage intervenant lors de la numérisation des photographies d’identité sur les valeurs de hachage et montre que la méthode proposée est robuste à l’attaque d’impression-lecture. L’approche suivie en se focalisant sur le hachage robuste d’une classe restreinte d’images (d’identité) se distingue des approches classiques qui adressent une image quelconque

  • Titre traduit

    Hachage de photographie d’identité : une approche globale


  • Résumé

    This thesis addresses the question of the authenticity of identity photographs, part of the documents required in controlled access. Since sophisticated means of reproduction are publicly available, new methods / techniques should prevent tampering and unauthorized reproduction of the photograph. This thesis proposes a hashing method for the authentication of the identity photographs, robust to print-and-scan. This study focuses also on the effects of digitization at hash level. The developed algorithm performs a dimension reduction, based on independent component analysis (ICA). In the learning stage, the subspace projection is obtained by applying ICA and then reduced according to an original entropic selection strategy. In the extraction stage, the coefficients obtained after projecting the identity image on the subspace are quantified and binarized to obtain the hash value. The study reveals the effects of the scanning noise on the hash values of the identity photographs and shows that the proposed method is robust to the print-and-scan attack. The approach focusing on robust hashing of a restricted class of images (identity) differs from classical approaches that address any image


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.