Dessiner le territoire de la Résistance : Essai sur la dissidence en Isère (1934-1944)

par Julien Guillon

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Michel Depeyre.

Le président du jury était Jean-François Muracciole.

Le jury était composé de Jacqueline Bayon, Robert Belot, Anne-Marie Granet-Abisset.


  • Résumé

    Dans l'historiographie de la Résistance, le territoire n'a pas été un véritable objet d'étude. Les aspects politiques ayant les faveurs des historiens, cet essai, qui a pour cadre le département de l'Isère, tente de combler ce vide en introduisant des problématiques liées à la géographie. Des territoires d'usage ont été déterminés, portés par des relations sociales nées avant-guerre. Les valeurs politiques, sportives, voire les antécédents familiaux, portent les germes de réactions à l'encontre de Vichy et/ou des Occupations. Après le temps long des valeurs, des ruptures ont été identifiées : la défaite et les privations humiliantes concourent à engager un processus de transgression diffus. Ainsi, cette étude a distingué deux groupes pour clarifier ce phénomène. Le groupe d'appartenance, qui a pour marqueur premier l'adhésion, se caractérise également par les dissensions variables entretenues avec le groupe de référence, qui pour des raisons particulières laissa les actes de transgression les plus tangibles entre les mains du premier groupe. Le groupe d'appartenance dispose d'un espace construit par des Mouvements qui proposent leurs alternatives. Un territoire de la transgression est donc créé, avec empirisme. Les caractéristiques topographiques du département de l'Isère oscillent distinctement entre plaines et haute montagne. Ainsi, ce territoire, qui accueille une centaine de hameaux et des villes importantes, dans l'ombre de Lyon, contribua à créer une Résistance spécifique qui se lova sur ce terrain. Des G.F. urbains aux camps de réfractaires peu armés, une vaste nébuleuse de transgressions a été ici inventoriée afin de clarifier le phénomène Résistant en Isère.

  • Titre traduit

    Drawing the territory of the Resistance : Essay of the transgression in Isère (1934-1944)


  • Résumé

    In the histography of the Resistance, territory was not a subject that was really studied. As the political aspects were the favourite topics of historians, this essay, set within the framework of the department of Isère, attempts to fill this void by introducing issues linked to geography. The space in which the Resistance tried to impose its own standards brings a new approach. The territories involved were determined, bom of complex social pre-war relationships. Politics, and even family antecedents, carried the seeds of the reaction against Vichy and/or the Occupations. After a long period where these values predominated, cracks were appearing : defeat, the humiliating deprivations, all combined to trigger a diffused transgression process. This analysis thus distinguishes between two groups to clarify a complex phenomenon. A membership group, whose main distinguishing feature is affiliation, is also characterised by variable differences of opinion with respect to the reference group, which for their own reasons left the most tangible acts of transgression in the bands of the first group. The membership group was built via Movements where organisations offered their alternatives. A transgression territory was therefore created, with empiricism. The topographical characteristics of the Department of Isère vary distinctly between plains and mountains. This territory, home to some 100 hamlets and towns, in the shadow of Lyon, contributed to creating a specific Resistance. From urban G.F. to lightly armed mobile squads, a vast sphere of transgressions is inventoried here to clarify the Resistance phenomenon.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.