Les Mapuches du Chili : des représentations aux pratiques de l'espace : géographie(s) d'un territoire autochtone

par Bastien Sepúlveda

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Denis Retaillé.

Soutenue en 2011

à Rouen .


  • Résumé

    Menée à partir d'enquêtes réalisées chez les Mapuches du Chili, cette thèse propose une approche géographique de la question autochtone et sa résurgence dans le débat public en Amérique latine. Elle s'intéresse aux différentes formes de contestation de l'Etat auquel les dirigeants des mouvements indianistes s'adressent en revendiquant un territoire dont ils s'estiment avoir été dépossédés. Les discours sur le territoire et ses représentations sont examinés dans un exercice de déconstruction d'un imaginaire géographique ancré dans des communautés rurales dites « traditionnelles » et idéalisées comme lieu de production d'une culture sur laquelle l'histoire n'aurait pas prise. S'appuyant sur un travail de terrain mené entre ces mêmes communautés et les grands centres urbains du pays vers lesquels convergent aujourd'hui d'importants flux migratoires, la thèse montre l'écart considérable séparant les territorialités professées des territorialités vécues. Une explication à cet écart se trouve dans l'influence que l'Etat exerce sur les manières de concevoir et de se représenter le territoire par le maintien d'une certaine forme de domination coloniale à l'égard des peuples autochtones. Ce faisant, la thèse tente de démontrer qu'il n'existe donc pas une mais plusieurs lectures d'un même espace qui, combinées, permettent de poser les bases d'une géographie du territoire mapuche.

  • Titre traduit

    ˜The œMapuche people in Chile : from representations to spatial practices : geography/ies of an indigenous territory


  • Résumé

    Based on the investigation conducted in the mapuche land in Chile, this Ph. D proposes a geographical approach of the indigenous question and its resurgence in the latin-american public sphere. It brings about the different ways of questioning State to which indian leaders claim their ancestral territories. Discourses about territory and its representations are being examinated through the deconstruction of a geographical imaginary rooted in rural and traditional communities idealized as the reproduction place of a frozen culture. Based on the field work carried out in both the rural communities and urban areas towards migration process is going on, this Ph. D demonstrates the gap between proclaimed and experienced territorialities. An explanation can be found in the influence exerted by the State in the ways of conceiving and representing territory in a contemporary colonial context. Finally, this Ph. D attempts to reveal that multiple readings of a same space are working out to set down the bases of a geography of mapuche territory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (614 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 581-599. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Y9927
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.