Les éleveurs de rennes des Monts Sayan : enquêtes sur leur expérience de l'espace

par Magali Schneider

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Denis Retaillé.

Soutenue en 2011

à Rouen .


  • Résumé

    Cet ouvrage traite des éleveurs de rennes des Monts Sayan et de leur expérience de l'espace. Le travail tente, par deux enquêtes, de brosser le portrait de trois groupes : les Tsaatan de Mongolie, les Tofalar de Tofalarie (en Russie) et les Todza de Touva qui parlent la même langue et ont le même genre de vie. Avant de poser la question cruciale : étaient-ils un même peuple avant la création des frontières qui les séparent désormais et peuvent-ils être à nouveau un même, cette enquête permet de connaître l'opinion qu'ils ont d'eux-mêmes, La réponse est mitigée. L'expérience géographique et le conflit des représentations concernant un espace est au centre de la réflexion. Entre les Tsaatan qui ont choisi le retour à la Taïga, les Tofalar dépités et les Todza qui rêvent du passé, il faut se demander si « l'antimonde » trouve sa place dans cette marge de l'écoumène. Entre un récit de voyage arrêté, enquêtes et références, le mémoire formé de deux parties et deux annexes (une pour chacune d'elles), tente de cerner, autour d'un corpus d'informations fermé pour un temps, un objet éclairé par tous les angles possibles à partir des mêmes faits. Cet objet est une représentation qui fait vivre et dont j'ai pu juger, en le vivant, qu'elle était viable et souhaitée sans pour autant devoir rester figée comme la photographie de la décennie 2000 pourrait le laisser croire. En témoigne la jeunesse et sa singularité de savoir vivre des deux côtés du miroir. Ce sera sans doute une autre histoire dont la suite n'est pas encore connue.


  • Résumé

    This book deals with reindeers of the Sayan Mountains and their experience of space. This work attemps, by two investigations, to give an outline of the three groups : the Tsaatan from Mongolia, the Tofalar from Tofalary (in Russia) and the Tuva from Todza who speak the same language and have the same kind of life. Before asking the crucial question : were-they the same people before the creation of the borderlines between them and now, can-they again be a same people, this survey enables us to understand what they think of themselves. The answer is uncertain. Geographic experience and representations conflict concerning a space is at the centre of reflection. Between the Tsaatan who chose to return to the taiga, Tofalar world-weary and Todza who dream of the past, one must ask if « antiworld » finds its place in this margin of the ecumene. Between a narration of stopped trip, investigations and references, this dissertation, made of two parts and two appendices (one for each), attempts gain an understanding of an object dawn upon all possible angles on the same facts of a corpus of information closed for a time. This object is a representation which make you live and I could attest, as I lived it, that she was viable and wished without the need to remain fixed as the 2000s decade's photography might suggest. The youth and her singularity able to live on both sides of the mirror bear as. This will be probably another story the rest is not yet known.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 324-336

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Y9926
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.