Le travail psychique de victime : essai de psycho-victimologie

par Pascal Pignol

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Loïck M. Villerbu et de Valérie Moulin.

Soutenue le 10-12-2011

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université Européenne de Bretagne .

Le président du jury était Denis Lafortune.

Les rapporteurs étaient Bruno Gravier, Olivier Douville, Louis Crocq.


  • Résumé

    Le but de ce travail est de théoriser une pratique à visée de changement développée dans le cadre d’une consultation hospitalière publique à destination de personnes victimes et psychotraumatisées. Cette pratique a été conçue en réponse aux impasses psychiques présentées par ces sujets suite à la traversée d’événements ou de contextes de vie extrêmes.Notre parcours nous a conduit du trauma à l’après-trauma, de l’après-trauma à l’épreuve de réalité qu’il représente, de celle-ci au Travail psychique de victime et de ce denier à l’accompagnement psycho-victimologique. Il trouve sa raison dans ce qui est apparu comme une surdétermination du concept de trauma, objet de multiples usages et acceptions de sa naissance à aujourd’hui, à mesure que nous en avons retracé l’histoire et dégagé les soubassements anthropologiques avec de ce que nous avons dénommé la « victimité ». En référence à la notion d’épreuve de réalité, développée par S. Feud à propos du deuil, nous avons dégagé les principes d’un travail psychique particulier nécessité par cette traversée d’événements extrêmes, le Travail psychique de victime. Il sera appréhendé à partir de quatre dilemmes revoyant aux questions de responsabilité et de culpabilité qu’a soulevées l’événement. L’échec à soutenir ces dilemmes nous permettra de rendre compte d’un ensemble de positions victimales problématiques ordonnées en une typologie et illustrées par des situations cliniques tirées de notre pratique. Nous nous attacherons alors, sous le terme de guidance psycho-victimologique, à dégager les principes de l’aide psychologique sous transfert nécessitée par les singularités de ces positions, et en proposerons des exemples détaillés

  • Titre traduit

    The intrapsychical work of the victim : essay of psycho-victimology


  • Résumé

    The aim of this research is to theorise a clinical practice aiming to change developed within a public hospital consultation service users who have been victimised and suffer from psychotrauma. This practice has been conceived in response to intra-psychical obstacles presented by these subjects. Our line of thought drove us from trauma to post-trauma, from post-traumatism to reality testing this may represent for these subjects, and from the latter to “the intra-psychical work of victim” and then to psycho-victimal support. This intellectual trajectory holds its grounds from what appeared as the multiplicity of uses and definitions of the concept of trauma this was evidenced as we have recounted its history and pinpointed its anthropological grounds with what the author named “victimity”. Referring to reality testing developed by S. Freud regarding the process of grief, we have highlighted the principles of a specific intrapsychical work required by this crossing of extreme life- events, “The intra-psychical work of the victim”. This will be conceived based on four key dilemmas referring to questions of responsibility and guilt provoked by the event. The failure to solve these dilemmas will allow us to elicit a differentiated set of problematic victimal positions. These will be organised within a typology illustrated by clinical vignettes drawn out of clinical practice. Finally what the author conceptualized as “psycho-victimological guidance” will be articulated. The approach pinpoints key tenets of psychological support under transference required by the singularity of this population’s positions. Detailed excerpts will illustrate the practice proposed


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 2 - Bibliothèque en ligne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.