Raymond Queneau vers la construction du centre spirituel : Raymond Queneau lu à la lumière de René Guénon

par Bin Zhou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Bazantay.

Soutenue en 2011

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Que Raymond Queneau ait trop lu René Guénon est un fait incontesté. Mais comment relever l’influence de René Guénon sur Raymond Queneau dans la création littéraire de ce dernier. Cela reste depuis toujours un casse-tête. Le but de cette thèse est d’essayer de fournir une réponse possible à cette question. Nous localisons un lien qui existe entre les deux : le centre spirituel. Tout d’abord, nous montrons ce qu’est le centre spirituel chez René Guénon, et particulièrement son idée de l’identification de l’homme à la nature – la non-dualité. De cette non-dualité dérivent les trois règnes ou les trois gunas, d’où provient l’enchaînement des mondes. Cela donne naissance à un univers en circulation spirale, ce qui se traduit dans l’Axe du Monde, lequel, à son tour, se transforme en Arbre du monde, en couple du yin et du yang, en androgynie, en amour, etc. . Tous les symboles équivalents au centre spirituel trouvent leurs élaboration dans de nombreux romans de Raymond Queneau. Nous essayons en même temps d’analyser la circularité narrative utilisée dans des romans de Raymond Queneau, en nous appuyant sur l’Axe du Monde, qui charpente la pensée guénonienne. En ce qui concerne l’analyse de la poésie de Raymond Queneau, nous nous basons aussi sur l’Axe du Monde et ses termes dérivées – l’Homme Universel, la Grande Paix, la navigation, etc. . Enfin, nous essayons aussi d’aborder l’imprégnation de la pensée de René Guénon dans l’ensemble de la création littéraire de Raymond Queneau – la métamorphose, la circularité narrative, le rêve, la Grande Chaîne des êtres (l’Axe du Monde), etc. . .

  • Titre traduit

    Raymond Queneau on the way of constructing the spiritual center : Raymond Queneau read in the light of René Guénon


  • Résumé

    That Raymond Queneau has read quite a lot of René Guénon is an undeniable fact. But how to reveal the influence of René Guénon on Raymond Queneau in the literary creation of the latter remains since long time a puzzle. The present thesis aims at providing a possible answer to this question. We focus on a point common to the two writers : the spiritual centre. At first, we try to show what it means by the spiritual centre in René Guénon, particularly his idea of the identification between man and nature : the non-duality. From this non-duality are proceeded the three realms or the three gunas, wherein originates the chain of the worlds. This vision of the worlds gives birth to the idea of the universe in constant movement of spirality, which takes the form of the Axis of the World. It is, in its turn, expressed by other symbols such as the Tree of the World, the couple of yin and yang, hermaphrodite, etc. . All these symbols, equivalent to the spiritual centre, find their elaboration in most of the novels of Raymond Queneau. In the meantime, we try to analyse the narrative circularity rendered in his novels, also based on the Axis of the World. So far as the analyse of the poems is concerned, we rely once again on the Axis of the World and its variations : the Universal Man, the Great Peace, the navigation, etc. . Finally, we touch on the impregnation of the thought of René Guénon in the literary creation of Raymond Queneau in its general view : the metamorphosis, the narrative circularity, the dream, the Great Chain of Being (the Axis of the World)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (945 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.300-315

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2011/16

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011/REN2/0007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.