Étude de la variabilité spatio-temporelle de la contamination de différents environnements intérieurs par les composés organiques volatils

par Vincent Bessonneau

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Michel Clément et de Olivier Thomas.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La dégradation de la qualité de l'air intérieur peut entraîner de nombreux effets sur la santé, allant de simple maux de tête à des affections respiratoires comme l'asthme. De nos jours, nous passons près de 22 heures sur 24 à l'intérieur de lieux clos où nous sommes exposés à de nombreux polluants. Les composés organiques volatils (COV) réprésentent une part importante de cette contamination, avec plus d'une centaine de substances répertoriées. La présence de nombreuses sources d'émission conduit à une très grande hétérogénéité de la contamination. Ce travail de thèse a permis de proposer une nouvelle approche de classification des émissions basée sur leurs variabilités spatio-temporelles. Le déploiement de cette approche dans différents environnements intérieurs (logements, piscines, milieu hospitalier) a conduit à l'élaboration de stratégies d'échantillonnages, qui pourraient servir de base pour la mise en place de programmmes de surveillance, l'estimation des concentrations de certains COV, et l'évaluation des principaux déterminants de la contamination.

  • Titre traduit

    Study of the spatial and temporal variability in volatile organic compouunds contamination in different indoor environments


  • Résumé

    The degradation of the indoor air quality can lead to numerous health ranging from headaches to respiratory disorders such as asthma. In our modern lifestyle, we spend approximately 90 % of our time indoors, where we are exposed to many polluants. Volatile organic compounds (VOCs), with more than hundred substances detected, represent a large part of the contamination. In addition, indoor environments contain multiple sources that lead to a heterogeneous contamination. This thesis work proposed a new approach for the classification of emissions, based on their spatial and temporal variability. The implementation of this approach in different indoor environments (homes, swimming-pools, hospitals) led to the development of sampling strategies, which could be used for monitoring programs, the assessment of concentrations levels of few VOCs, and the assessment of the main determinants of the contamination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVI-180 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2011/138
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8763
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.