Sur quelques questions de cryptographie : anonymat révocable et une généralisation du chiffrement de Goldwasser-Micali

par Davide Alessio

Thèse de doctorat en Mathématiques et applications

Sous la direction de Marc Joye et de Antoine Chambert-Loir.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Encryption is one of the most important cryptographic primitives. It enables two parties, Alice and Bob, to communicate over an insecure channel in such a way that an eavesdropper, Eve, cannot understand what is being exchanged. Although it seems an easy task to identify properties that a ''good'' encryption scheme must fulfill, it turns out that rigorously defining the right security notion is not trivial at all. Security is context sensitive. We open this manuscript introducing public-key cryptography. Then we survey the security of such a primitive, defining rigorously an attacker, i. E. Stating his goal and means. The manuscript has two main parts. The first one is about revocable anonymity. We present two original schemes preserving the sender's privacy but keeping the ability foe a third trusted part to reveal the sender identity under certain conditions, e. G. : under a court request. This primitive has been applied in the public-key encryption context and in broadcast encryption as well. In the second part, we describe and improve a public-key encryption scheme due to Goldwasser and Micali. Our work generalises their scheme providing a family of encryption schemes. The original scheme can be recovered for a given choice of a parameter. Our goal was to improve the bandwidth of the original scheme letting a larger message to be encrypted in a cipher of the same length.

  • Titre traduit

    Something about two cryptography questions : revocable anonymity and a generalisation of Goldwasser-Micali cryptoscheme


  • Résumé

    Le chiffrement est sûrement une primitive fondamentale parmi les fonctions cryptographiques. Cela rend possible à deux parties de communiquer au travers d'un canal non sécurisé en permettant qu'un adversaire ne puisse pas comprendre leur communication. Il pourrait sembler facile d'identifier les contraintes nécessaires pour le design d'un bon schéma de chiffrement. Il s'avère en réalité que la définition d'un modèle de sécurité rigoureux n'est pas trivial. Ceci dépend fortement du contexte. La sécurité même dépend du contexte. Ce document s'ouvre avec un chapitre d'introduction à la cryptographie à clé publique. Nous décrirons comment la sécurité d'une telle primitive est évaluée en définissant de façon rigoureuse un attaquant, en particulier cela signifie fixer son but et les moyens dont il dispose. La suite de ce document s'organise autour de deux parties. La première partie concerne l'anonymat révocable. Nous obtenons et présentons deux schémas pour garantir l'anonymat pour l'envoyeur d'un message chiffré mais avec la possibilité pour un troisième acteur de confiance, si le cas le nécessite, de révéler l'identité de l'envoyeur. Cette primitive a été appliquée dans les contextes du chiffrement à clé publique et du chiffrement broadcast. Dans la deuxième partie, nous nous dédions à l'étude et à l'amélioration d'un schéma de chiffrement à clé publique dont l'original est dû à Goldwasser et Micali. Notre travail généralise leur schéma en fournissant une famille de schémas de chiffrement. Ce travail est motivé par la recherche de l'amélioration de l'efficacité du schéma original, afin de pouvoir chiffrer des messages plus longs dans un chiffré de la même taille.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-70 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [67]-70

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2011/110
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.