Network architectures for inter-carrier QoS-capable services

par Nabil Bachir Djarallah

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bernard Cousin et de Nicolas Le Sauze.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 .

  • Titre traduit

    Architecture de réseaux et services inter-opérateurs


  • Résumé

    The next challenge for carriers dwells on proposing value-added services to customers of remote carriers. Such services cross several networks and require Quality of Service (QoS) guarantees. But, inter-carrier routing protocols still have some limitations in terms of service assurance. The complexity of setting up such inter-carrier value-added services is due to technical (e. G. Heterogeneity of networks, confidentiality of network topologies, scalability, etc. ), economical and political reasons (e. G. Revenue sharing, inter-carrier cooperation, etc. ). Therefore, to alleviate these fears, we suggest the creation of alliances wherein carriers would agree to cooperate. This does not overcome the challenge we have mentioned, but it relaxes the constraints of confidentiality, scalability, trust, etc. To accompany this approach and enable the establishment of value-added services beyond the boundaries of a single operator, a reflection on the next-generation network architectures, involved protocols and algorithms is essential. In this thesis we present different architectures capable of the deployment of such inter-carrier services, as well as protocol and algorithmic solutions for the inter-carrier service negotiation and the availability of network resources across multiple carriers. We show that the performance of these protocols and algorithms are competitive with respect to other works. Other issues around the inter-carrier path computation, such as inter-carrier route discovery and inter-carrier loop avoidance, are discussed in this thesis.


  • Résumé

    Le challenge pour les opérateurs, aujourd’hui, réside dans la fourniture de services à valeur ajoutée à leurs utilisateurs mais aussi et surtout aux utilisateurs d'autres opérateurs. Ces services traversent plusieurs réseaux et exigent des garanties en termes de Qualité de Service (QoS). Pourtant, les protocoles actuels de routage inter-opérateur présentent encore des limitations en termes de garantie de QoS. La complexité de la mise en place de tels services inter-opérateurs à valeur ajoutée est due à des raisons techniques (par ex. Hétérogénéité des réseaux, passage à l’échelle, confidentialité de la topologie des réseaux de chaque opérateur, dimensionnement des ressources, etc. ), et économiques ou politiques (par ex. Partage des revenus, coopération inter-opérateur). Pour atténuer ces inquiétudes, nous suggérons la création d’alliances d’opérateurs prêts à coopérer. Bien que cela ne réponde pas totalement au challenge évoqué ci-dessus, ces alliances de confiance permettraient de relâcher ces contraintes. Pour accompagner cette démarche et permettre la mise en place de services à valeur ajoutée dépassant les frontières d’un seul opérateur, une réflexion autour des architectures des réseaux de nouvelle génération, des protocoles et des algorithmes associés est indispensable. Dans cette thèse nous présentons différentes architectures permettant le déploiement de tels services, ainsi que des solutions algorithmiques et protocolaires pour la négociation de contrats de services et la vérification de la disponibilité des ressources du réseau traversant plusieurs opérateurs. Nous démontrons que les performances de ces algorithmes sont compétitives par rapport à d’autres travaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XLI-204 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2011/99
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.