Les facteurs de virulence portés par la protéine de Capside des Circovirus Porcins de type 2

par Aude Allemandou

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de André Jestin.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La maladie de l’amaigrissement du porcelet (MAP) affecte les suidés. L’agent étiologique de la MAP est le circovirus porcin de type 2 (PCV-2), qui est aussi associé à d’autres maladies regroupées sous le sigle des PCVAD («PCV-2 associated diseases» en anglais). Malgré la mise en place de mesures sanitaires et vaccinales, un nouvel épisode de PCVAD est survenu en 2005 en Amérique du Nord et a été associé à l’émergence d’isolats du génogroupe PCV-2b, soulevant l’hypothèse que les souches PCV-2b étaient plus virulentes que celles appartenant à l’autre génogroupe majeur des PCV-2, le PCV-2a. Après cet épisode, le PCV-2 est toujours mondialement présent dans les populations de suidés et les facteurs de virulence de ces virus sont encore méconnus. Le but de ce projet de thèse visait à identifier des marqueurs moléculaires de virulence des PCV-2. La protéine étudiée pour identifier ces facteurs de virulence est la protéine de capside, protéine externe du virus, qui présente une forte variabilité parmi les souches de PCV-2 et des propriétés immunogènes connues. Les résultats ont montré qu’une souche PCV-2b était plus virulente qu’une souche PCV-2 et qu’un motif permettant de discriminer les génogroupes des PCV-2, porté par la protéine de capside (acides aminés 86 à91) était impliqué dans cette différence de virulence. Enfin, il semblerait que le motif de l’immunodomaine 3 chevauchant une zone très conservée de la protéine de capside n’ait pas ou peu d’influence sur la virulence des souches de PCV-2.

  • Titre traduit

    Virulence factors exhibited by the capsid of porcine circovirus type 2


  • Résumé

    Porcine circovirus type 2 is the etiologic agent of post-weaning multisystemic syndrome (PMWS) and is associated to other diseases called porcine circovirus associated diseases (PCVAD), which affect swine and wild boars. Despite sanitary and vaccination measures, a new outbreak of PCVAD occurred in 2005 in North America and was linked with the emergence of isolates classified in the PCV-2b genogroup, which were thought to be more virulent than isolates of the other PCV-2 main genogroup, the PCV-2a one, previously prevalent in this region. Since this new outbreak, PCV-2 is still detected in swine and wild boars all over the world and no molecular factors of virulence were identified. This project was carried out in order to find molecular factors of PCV-2 virulence present on the capsid protein characterized as the most variable and immunogenic protein of PCV-2. Results showed that a PCV-2b isolate was more virulent than the PCV-2a one and also that a motif (amino acids 86 to 91) on the capsid protein which allowed to separate PCV-2 isolates in genogroup was implicated in these virulence differences. Finally, it seemed that the immunodomain 3 overlapping a strongly conserved zone of the capsid protein had no or very little effect on the PCV-2 virulence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 160-174

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2011/94
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.