Tectonique et minéralisations aurifères dans les formations birimiennes de Frandi-Boboti, boutonnière de Kédougou-Kéniéba, Sénégal

par Moussa Dabo

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Mohamed-Tahar Aifa et de Papa Malick Ngom.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 en cotutelle avec l'Université européenne de Bretagne .


  • Résumé

    Le secteur d’étude comprend un ensemble sédimentaire de base (B1), recoupé par un complexe hypo-volcanique et volcanique (B2) puis par un complexe plutonique intrusif. Des sédiments détritiques et un volcanisme tardi- à post-birimien se mettent en place ultérieurement. Ces formations sont affectées par la tectonique éburnéenne comprenant trois phases: (1) D1 compressive affectant les sédiments du Birimien inférieur B1; (2) D2 comprenant trois stades : compression (D2a), transpression senestre (D2b) et chevauchement (D2c); (3) D3 transtensive dextre. La direction de contrainte principale de la déformation évolue en rotation anti-horaire entre les phases de déformation D1 et D3. Les différentes phases compressives sont séparées par des phases extensives avec émissions volcaniques et dépôts sédimentaires. Trois phases de minéralisations aurifères ont été identifiées. La première, ante-D1, souvent diffuse à stratiforme, est localisée dans les sédiments de l’ensemble inférieur. La seconde, en relation avec l’événement tectono-magmatique D2, donne un stockwerk silico-carbonaté et sulfuré localisé dans les fentes de tension, les veines V2 et les "shear zones". La troisième phase serait contrôlée par l’événement tectono-magmatique D3 avec une paragenèse à quartz et pyrite dans les veines V3. Le fait que la minéralisation aurifère intervienne essentiellement dans les veines et les "shear zones" orientées ~N20° suggère qu’une activité tectono-magmatique post-birimienne aurait exercé un rôle important dans la remobilisation de l’or dans ces structures.

  • Titre traduit

    Tectonic and gold mineralizations in the Birimian formations of Franti-Boboti, Kédougou-Kénébia Inler, Sénégal


  • Résumé

    The lithological setting of the study area consists of lower Birimian sedimentary rocks (B1), cross-cut both by a volcanic and subvolcanic complex (B2) and a plutonic intrusive complex. Late to post-Birimian silico-clastic sedimentary and volcanic rocks took place later. These Birimian rocks are affected by the Eburnean polyphased tectonics composed of the following phases: (1) D1 compression that affected the lower sedimentary formations B1; (2) D2 composed of three stages: D2a compression, D2b sinistral transpression and D2c thrusting; (3) D3 dextral transtension. An anti-clockwise rotation of the main stress direction is produced between D1 and D3 phases. These Eburnean tectonic phases are separated by extensional tectonic events associated with volcanic flows and sedimentary deposits. Three gold mineralization phases were identified. An ante-D1 primary phase, located in the sediments of the lower unit, is often disseminated and stratiform. The second phase, in relationship with D2 tectono-magmatic event, produces a silico-carbonated and sulphurized stockwerk, located in tension gashes, V2 veins and shear zones. The third phase would be associated to the late D3 tectono-magmatic event, with a paragenesis of quartz and pyrite, concentrated in the V3 veins. Mineralization is more frequent in the ~N20° oriented silico-carbonated veins and shear zones, suggesting that a post-Birimian tectono-magmatic event would have probably played an important role in the remobilisation of gold along these structures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2011/79
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.