Implication du remodelage membranaire induit par les acides gras polyinsaturés de la série oméga 3 dans la toxicité hépatique de l'éthanol : rôle de la fluidité membranaire et des radeaux lipidiques

par Fatiha Aliche-Djoudi

Thèse de doctorat en Biologie et sciences de la santé. Pharmacie

Sous la direction de Odile Sergent.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Vie-Agro-Santé (Rennes) .


  • Résumé

    L’implication du remodelage membranaire dans la toxicité hépatique de l’éthanol a été mise en évidence par les travaux antérieurs de notre équipe. Ainsi, l’augmentation de la fluidité et l’agrégation des radeaux lipidiques participent à la toxicité de l’éthanol via l’activation d’une voie de signalisation radeaux dépendante mettant en jeu la phospholipase C (PLC). Or, les AGPI n-3 ont été décrits comme capables d’altérer la fluidité membranaire et l’organisation des radeaux lipidiques influençant ainsi la signalisation en dépendant. Cependant, l’effet des acides gras polyinsaturés de la série oméga 3 (AGPI n-3), via un remodelage membranaire, sur la toxicité de l’éthanol n’a jamais été étudié. C’est pourquoi l’effet de deux AGPI n-3, l’acide eicosapentaénoïque (EPA, C20 : 5 n-3) et l’acide docosahexaénoïque (DHA, C22 : 6 n-3) a été étudié sur la toxicité (stress oxydant et mort cellulaire) de l’éthanol induite dans les hépatocytes de rat en culture primaire, en s’intéressant particulièrement à l’implication des radeaux lipidiques. Nous avons montré que l’EPA amplifie la toxicité de l’éthanol alors que le DHA protège de celle-ci. Cette différence d’effet entre l’EPA et le DHA est due essentiellement à leur comportement au sein de la membrane. L’EPA, en s’incorporant préférentiellement dans les régions non radeaux favorise l’agrégation des radeaux lipidiques entraînant ainsi l’activation de la voie PLC, impliquée dans la toxicité de l’éthanol. En revanche, le DHA inhibe la signalisation PLC en empêchant l’agrégation des radeaux grâce à son incorporation préférentielle dans ces microdomaines membranaires.

  • Titre traduit

    Involvement of membrane remodeling induced by omega 3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFAs) in ethanol-induced hepatic toxicity : a role for membrane fluidity and lipid rafts


  • Résumé

    The involvement of membrane remodeling in ethanol-induced liver toxicity was previously described by our team. Thus, an increase in membrane fluidity and lipid raft clustering were responsible for ethanol toxicity via the activation of a raft-dependent signaling pathway, implicating phospholipase C (PLC). Omega 3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFAs) have been described as capable of altering membrane fluidity and lipid rafts organization leading to modification of cell signaling. However, the impact of n-3 PUFA induced membrane remodeling on ethanol liver toxicity had never been described. For these reasons, the effect of some n-3 PUFAs, namely eicosapentaenoic acid (EPA, C20: 5 n-3) and docosahexaenoic acid (DHA, C22:6 n-3), on ethanol-induced toxicity (oxidative stress and cell death) has been studied in rat primary hepatocytes, with particular attention to the involvement of lipid rafts. We have shown that EPA enhanced ethanol toxicity while DHA protected from it. This differential effect between EPA and DHA was mainly due to their membrane behavior. EPA, by incorporating preferentially in non-raft domains, promoted lipid raft clustering and consequently, activation of the PLC pathway. In contrast, DHA inhibited PLC signaling by preventing lipid raft aggregation, due to its preferential incorporation in these membrane micro-domains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371050/2011/84/D
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8410
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.