Le problème de la musique dans la philosophie de Nietzsche

par Julien Brun

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Patrick Wotling.


  • Résumé

    Le présent travail de recherche développe l’hypothèse selon laquelle la réflexion de Nietzsche sur la musique soulève un problème spécifique, le problème de la musique, en le subordonnant à une problématique générale qui gouverne l’ensemble de son questionnement philosophique, la problématique de la culture. Il a pour enjeu de montrer de quelle manière les textes sur la musique distribués tout au long de l’oeuvre de Nietzsche contribuent à l’élaboration et à la réalisation du programme philosophique destiné à répondre à cette problématique originale, qui fait du philosophe un « médecin de la culture ». La méthode mise en oeuvre consiste à lire dans leur intégralité et dans leur contexte la plupart des textes retenus, afin de restituer simultanément leur cohérence interne et leur fonction dans l’oeuvre de Nietzsche. Le plan s’efforce de suivre le leitmotiv de la thèse : la première partie retrace l'hypothèse, la méthode et l'enjeu du questionnement de Nietzsche à partir des textes programmatiques dans lesquels il expose sa pratique philosophique, en essayantd’expliquer la logique d'écriture qui lui est propre ; la deuxième partie étudie l’application de cette hypothèse et de cette méthode à l’art et à l’esthétique à partir des textes qui synthétisent les principaux résultats de ses analyses, en essayant de préciser leur enjeu déterminant pour l’expérience de pensée de Nietzsche ; la troisième partie propose un commentaire suivi et détaillé d’un large choix de textes consacrés à la musique, en essayant de démontrer leur inscription dans le programme opératoire du « médecin de la culture ».

  • Titre traduit

    The Problem of Music in Nietzsche's Philosophy


  • Résumé

    This research work develops the hypothesis that Nietzsche's thinking on music raises a specific problem, the problem of music, by subordinating it to a general issue that governs his whole philosophical questioning, the issue of culture. The purpose of the thesis is to show how Nietzsche's texts on music, throughout his works, participate in the development and achievement of the philosophical program designed to respond to that original issue, which makes the philosopher a "physician of culture". The implemented method consists in reading most of the selected texts in their entirety and context, in order to render simultaneously their proper consistency and their function into Nietzsche’s works. The outline strives to follow the leitmotiv of the thesis: the first part sets out the hypothesis, method and goal of Nietzsche’s questioning by reading the programmatic texts in which he describes his philosophical practice and tries to explain his own logic ofwriting ; the second part studies the application of this hypothesis and method to both art and aesthetic by reading texts that summarize its main results and tries to specify the defining valence of this analyses for Nietzsche’s experience of thinking ; the third part offers a comprehensive and detailed commentary of a wide selection of texts dedicated to music and tries to demonstrate their inscription into the operating program of a "physician of culture”.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.