La formation de la main d’oeuvre rurale excédentaire en Chine : enjeux et perspectives

par Huai-Yuan Han

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Thierry Côme.


  • Résumé

    La théorie de la croissance endogène souligne l’importance de la formation pour exploiter le capital humain. Cela constitue un élément fondamental pour notre analyse sur la formation du transfert de la main d œuvre rural excédentaire en Chine.La formation de la main d œuvre rurale en Chine se divise en formation de la technologie agricole et formation du transfert, dont la première est destinée à la main d’œuvre rurale travaillant dans le secteur agricole et la deuxième est pour les ouvriers ruraux. Pour la formation du transfert, la formation à grande échelle a débuté en 2003 par « Le projet national deformation des ouvriers-paysans : 2003-2010 ». Ensuite, le gouvernement central a lancé « Le projet national « soleil » de transfert de la main d’oeuvre rurale » et « Le projet du renforcement de la formation et de l’emploi ». La formation de la main d’œuvre rural en Chine s’est caractérisée par l’orientation gouvernementale et les organismes professionnels de formation et les entreprises qui ne sont pas assez actives. Ces dernières années, bien que la formation de la main d’œuvre rurale en Chine ait connu une certaine réussite, il reste encore beaucoup de choses à résumer et à améliorer.Cette thèse s’est concentrée principalement sur l’analyse de la formation de la main d’œuvre rurale excédentaire en Chine.L’analyse est fondée sur des bases de statistiques.

  • Titre traduit

    The training of surplus rural labour in China : challenges and opportunities


  • Résumé

    The theory of endogenous growth underlines the importance of training for the utilization of human capital. This is a fundamental element of our analysis of the training of surplus rural labour in China. The training of the rural labour force in China is divided into training in agricultural technology and retraining for industry. The first type targets rural workers in the agricultural sector and the second is for rural workers in industry. Large-scale industrial retraining commenced in 2003 with the “National Training Project for Peasant Workers: 2003-2010”. Then central government launched the “National ‘Sun’ Project for the transfer of the Rural Labour Force” and the “Project for the Reinforcement of Training and Employment”.The training of the rural labour force in China has been characterised by governmental strategic orientation, and a lack of commitment on behalf of professional training organisations and companies. In recent years, despite some success in training the Chinese rural labour force, there are still many solutions to be found or improved. The main aim of this thesis is to analyse the training of the surplus rural labour force in China. Statistical databases are used for the analysis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?